news société

    #GirlGaze: le compte Instagram des femmes créatives

    C'est le nouveau compte à suivre: baptisé GirlGaze, il s'est fixé un objectif bien précis: rendre le spotlight aux femmes photographes, dont le travail est bien trop souvent relégué dans l'ombre. Par cette compilation de photos, il s'agit d'attirer l'attention sur le regard que nous posons, nous les filles, sur le monde qui nous entoure. 

    Publié le 
    28 Octobre 2016
     par 
    Ellen De Meester

    «Comment les filles créatives voient la vie»: tel est le sous-titre du compte Instagram «GirlsGaze», un projet américain dont l'objectif est de mettre en valeur le travail des photographes féminins. Créé par Amanda de Cadenet, Inez van Lamsweerde et Sam Taylor-Johnson, il compile une série de photos artistiques, étonnantes et toutes aussi différentes que le sont les styles de leurs créatrices. Les modèles, qu'ils soient hommes, femmes, adolescents, constituent une magnifique palette de diversité physique et émotionnelle. 

    «Pour une femme, se faire une place dans le monde de la photographie est une mission bien ardue, expliquent les initiatrices du projet depuis leur site, girlgaze.tv. Les obstacles sont indéniablement durs à franchir et notre mission est de soutenir les filles qui se trouvent derrière la caméra.» Une belle initiative 100% féminine dont le résultat est à couper le souffle. 

     

     

     

     

    A perfect world. Beautiful capture by @downnfall. #girlgaze #worldpeace #portrait #graffiti #youth

    Une photo publiée par #girlgaze (@girlgazeproject) le

     

    Donner une place au regard féminin

    Le terme «gaze» en anglais signifie simplement un regard, un coup d'oeil fixe, posé longuement et avec inspiration sur un pan de réalité. Sachant que les femmes constituent tout de même la moitié de la population, il serait incroyablement dommage de ne pas offrir à leurs regards, à leurs interprétations du monde, l'espace qu'il mérite:

    «Notre but est de représenter l'intelligence, la créativité, la complexité et la diversité des femmes venues de pays, d'origines ethniques, de religions, d'orientations sexuelles et de milieux économiques différents. C'est à toutes celles qui se reconnaissant comme étant des femmes de briser les frontières et de déterminer leur propre identité, leur propre sexualité et leur proprebeauté.»

     

    Une photo publiée par #girlgaze (@girlgazeproject) le

     

     

    Bientôt une expo

    L'idée n'a pas tardé à séduire, et les créatrices du projet se sont vues proposer un espace d'exposition, à Los Angeles. Dédié au travail de jeunes photographes féminins, elle aura lieu en octobre 2016 et offrira au hashtag #GirlGaze une concrétisation bien méritée. La publication d'un livre, contenant certaines des photographies du projet, est d'ailleurs prévue pour 2017. 

    Et comme si cette belle initiative n'avait pas encore tout pour plaire, elle s'est également fixé le but d'offrir des bourses aux photographes désirant se lancer à la poursuite de leurs rêves. Voilà une idée puissante et efficace qui rappelle au monde à quel point les filles peuvent être créatives, à condition qu'il leur offre l'espace nécessaire pour l'exprimer. 

     

     


    A lire aussi:
    Quels sont les meilleurs téléphones pour photographier? 
    «Well, what were you wearing?», ou comment dénoncer les agressions sexuelles en photo?
    Une maman raconte le quotidien de son fils, atteint de trisomie 21

     

     

     

    A lire également
    Les applications de rencontre ont révolutionné les relations amoureuses... ou pas.
    O
    La réalisatrice suisse Barbara Miller
    Dans «Female pleasure», la réalisatrice suisse Barbara Miller examine les rapports conflictuels entre les grandes religions et le corps féminin.
    O