news société

    «Eye contact experiment», à la recherche du regard perdu

    Parfois, tout passe par les yeux. S’asseoir face à un inconnu et se plonger dans ses yeux en silence, le temps de quelques minutes qui changeront tout: les «Eye Contact Experiments» envahissent le monde, cherchant à réanimer la connexion humaine au-travers du simple regard. Le 29 octobre, à Lausanne, vous pourrez tenter cette incroyable expérience. 

    Publié le 
    22 Octobre 2016
     par 
    Ellen De Meester

    Un jour, le Smartphone arriva, et tout le monde baissa les yeux. Tout le temps. A l’arrêt de bus, nous regardons notre écran. Lorsque nous attendons une amie pour un Cappuccino, spontanément, nous attrapons notre téléphone. Installés dans un train en mouvement, nous scrollons machinalement au lieu d’admirer le paysage qui défile. De temps à autre, on dirait bien que nos yeux voient davantage de virtualité que de réalité.

    C’est alors que le mouvement australien «The Liberators» eut une brillante idée. Prenant à cœur d’encourager et de partager de petits actes de bonté humaine, ce groupe s’est mis en tête de nous rappeler la puissance du contact visuel, quelque peu noyé dans l’effusion d’outils numériques qui obnubilent notre attention.

     

     

    L’expérience «les yeux dans les yeux»

    Lancés en 2015, les «Eye Contact Experiments» (ou «expériences de contact visuel») prennent la forme d’une manifestation publique lors de laquelle tout le monde s’assied tranquillement sur une serviette, un tabouret ou un tapis de yoga, afin de passer quelques minutes plongé dans le regard d’un parfait inconnu. Rapidement séduites par le concept, une centaine de villes du monde entier ont suivi le mouvement.

     

     

    Un simple regard suffit

    Les images de l’édition 2015 sont simplement bouleversantes: places publiques, boulevards pluvieux ou parcs, tous ces rassemblements de duos installés les uns en face des autres ont quelque chose d’extrêmement troublant. Les premières secondes semblent gênantes. Puis, le calme s’installe et l’émotion prend le dessus: certains rient, d’autres pleurent, mettant l’emphase sur toute la force que peut posséder un simple regard humain. Spontanément, on esquisse un sourire en rêvant de toutes les amitiés et histoires d’amour qui ont pu naître lors de ces expériences uniques…

     

     

    Au tour de Lausanne 

    Le 29 octobre 2016, un «Eye contact experiment» de quatre heures aura lieu à Lausanne, sur la place Saint-François. L’organisatrice de l’événement, Sonia, nous raconte d’où est venue l’envie de recréer cette bulle de connexion humaine dans la ville vaudoise:

    «L’année dernière, j’allais au marché de Morges le samedi matin, lorsque je suis tombée sur quelques personnes assises sur des coussins et des tabourets avec leur pancarte «Eye Contact.» Curieuse, je me suis approchée. Après de brèves explications, on m’a proposé d’essayer et je me suis assise en face d’un jeune homme. J’ai trouvé cette expérience, si simple pourtant, vraiment extraordinaire. J’étais comme dans une bulle avec un autre être humain, une autre âme… sans jugement, sans réfléchir, un moment de connexion où l’on déconnecte notre mental. J’ai adoré ce moment et suis repartie le sourire aux lèvres, le cœur léger.»


    ©Facebook: Eye contact experiment Bern 2015

    Comme s’il s’agissait d’une évidence, les signes se sont multipliés après cette toute première expérience d’«Eye contact.» Sonia ne croit cependant pas au hasard; peut-être s’agit-il simplement d’une bonne dose de chance alors, puisqu’il y a peu, la jeune femme est tombée sur la page Facebook d’un événement semblable organisé à Fribourg, le 24 septembre 2016.

    «Je n’ai pas réfléchi plus de deux minutes, se souvient-elle. J’ai eu envie de me lancer dans cette aventure humaine, afin de montrer à quel point nous pouvons nous laisser prendre par le tourbillon de la vie et de ses contraintes, et en oublier l’essentiel! Dans cette société où tout est urgent, ou il faut «faire» et être toujours plus performants, nous ne prenons pas le temps d’ «être», ni de «voir.»

    Voilà qui résume parfaitement l’objectif de l’événement : «vivre le moment présent, partager, rire, pleurer, se reconnecter les uns aux autres.» Nous en frissonnons d’avance. Le Smartphone, lui, restera bien sagement dans un tiroir.

    Informations pratiques

    The World’s Biggest Eye Contact Experiment 2016 – Lausanne
    Le 29 octobre 2016, de 10h00 à 14h00
    Place Saint-François, 1003, Lausanne


    A lire aussi:
    «Are you lost in the world like me» de Moby donne envie de ranger son Smartphone
    Vivre (mieux) avec moins
    J'ai testé: une journée sans iPhone
     

    A lire également
    machine à écrire retro if not now when défi janvier nouvelle année
    Qui dit nouvelle année dit nouveaux challenges à réaliser. Le point sur ceux qu’on adopte… ou qu’on zappe.
    O
    fille janvier neige bonnet froid sourire blonde
    Ecoutez bien les étoiles: elles vous révèlent tout ce qui vous attend cette semaine!
    O
    Cette native du Bronx est devenue, à 29 ans, la plus jeune représentante jamais élue au Congrès américain.
    O
    femme dans un bain agrumes
    Soins & Bien-être
    La rédaction a testé les derniers soins en institut pour renforcer ses cheveux, rééquilibrer sa peau et chasser les tensions.
    O
    foie gras gravlax benjamin breton fiskebar genève
    Cuisine
    Le chef du restaurant genevois Fiskebar nous propose une réinterprétation fraîche et savoureuse du traditionnel plat festif.
    O
    brioche estonienne scandinavie kringle
    Cuisine
    Reine d'Instagram, la gourmandise scandinave se personnalise selon les goûts et les envies de chacun.
    O