news société

    Chat VS sapin: qui l'emportera?

    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie. Ce dimanche 16 décembre 2018, elle réalise qu'un élément nouveau a bouleversé ses habitudes de Noël: il paraît que son chat, Jean-Claude, est amoureux du sapin!  

    Publié le 
    16 Décembre 2018
     par 
    Sonia Arnal

    Ah, comme il est difficile de ne pas se répéter! En Une de cette édition, un coup de projecteur sur les vêtements carrolés qu’on voit partout cette saison. Forcément, ni une ni deux, j’écris: «On se tient à carreaux» et je me trouve drôlement pleine d’humour. Sauf que, me fait-on remarquer à l’interne, ce titre, on l’a déjà fait il y a peu. Exactement le même. Ce qui prouve, d’une part, que la mode tourne en rond et, d’autre part, que moi aussi.

    Faut dire que la période est assez peu au renouvellement: Noël, c’est difficile pour l’originalité. Rien ne ressemble plus  au sapin Nordmann de cette année que le sapin Nordmann des 40 qui l’ont précédé. Comme, en plus, on est en mode écolo et COP24, on ne va pas racheter toute la panoplie, donc on recycle la déco de l’an passé. Du coup, on a une forte impression de déjà-vu, d’autant plus que la famille non plus n’a pas énormément changé.

    On aura l’air un brin plus vieux sur les photos, mais on est exactement toujours les mêmes, ce qui est à la fois rassurant et légèrement anxiogène.

    Quand Jean-Claude rencontre sapin

    Enfin, moi j’ai un petit plus cette année, c’est Jean-Claude le Chat, qui vit une vraie histoire avec le sapin.

    Il passe sa vie dessous, il y sieste, il y planque sa souris,  la ressort, la replanque. Il doit se faire un film où il est trappeur au Canada et campe sous un arbre pour surprendre ses proies dans la neige – genre des ours.

    Chaque fois que je rentre du travail, il y a un vrai suspense: l’arbre sera-t-il toujours debout ou aura-t-il fait exploser la télé en tombant? Jusqu’à quel recoin insoupçonné de l’appartement vais-je retrouver des aiguilles?

     

     

     

    L’autre nuit, j’ai entendu un bruit suspect. Je me suis levée et  en arrivant au salon j’ai découvert la bête en train d’escalader le résineux – JC devait en être dans sa tête à l’épisode où le grizzli, qu’il croyait avoir abattu, n’est en fait pas mort et essaie de se venger, ce qui l’oblige à se réfugier dans les hauteurs.

    Bref, cet animal a sûrement une vie intérieure très riche, mais du coup mon aspirateur, qui ramasse les morceaux, aussi.

    J’attends donc impatiemment qu’arrivent le miracle de Noël, la naissance, les bergers, l’étoile, tout ça, et que passent les Rois mages – que  je puisse enfin ranger les décos à la cave et le sapin sur le trottoir. La répétition, tout bien considéré, j’adore ça. C’est excellent pour garder ses nerfs face à l’adversité: ça offre la certitude d’une délivrance relativement proche et certaine.

    A lire également
    Les applis de rencontre auraient tué le romantisme, seraient envahies par les hommes... on fait le point sur les mythes et vérités de l'amour online.
    O
    La réalisatrice suisse Barbara Miller
    Dans «Female pleasure», la réalisatrice suisse Barbara Miller examine les rapports conflictuels entre les grandes religions et le corps féminin.
    O
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    sonia arnal rédactrice en chef femina
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    édito Sonia Arnal
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    En Suisse
    Ce printemps nous réserve de belles surprises, pour sortir en douceur de l'hibernation.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O