news société

    «Caveman», une application qui aide les hommes à être plus romantiques

    Créée par une australienne de 35 ans, cette ingénieuse application propose à ces Messieurs un conseil romantique par jour pendant un an, histoire de les aider à rendre leur couple (et la vie de leur chérie) encore plus magique.

    Publié le 
    27 Mars 2017
     par 
    Ellen De Meester

    Il en faut parfois très peu pour remplir nos yeux d’étoiles: un petit mot, quelques fleurs, une lettre d’amour, un petit-déjeuner au lit… Et non, nous ne sommes point de futiles créatures qui se satisfont d’un rien; nous savons simplement apprécier l’intention, aussi minime soit-elle, de l’homme que nous aimons, et par laquelle il nous prouve son amour. Simplement, il arrive que l’élu de nos cœurs… oublie de s’adonner à ce genre de petits gestes.

    «Il n’est pas du tout romantique» diront alors certaines, avec un haussement d'épaules ou un léger renfrognement. C’était en effet le cas d’Anna Rifai D’Amico, une maman australienne de 35 ans, insatisfaite de certaines attitudes peu chaleureuses dont fait parfois preuve son mari, Bruno. Ce dernier oubliait régulièrement de lui offrir des fleurs à l’occasion de leur anniversaire de mariage ou de la fête des mères, et lorsqu’Anna lui demandait s’il l’aimait, il répondait d’un maladroit «ben je t’ai épousée, non?». Mi-déçue, mi-hilare, la jeune femme s’est décidée à aider toutes les personnes qui, comme elle, voudraient que leur amoureux soit un peu plus «fleur bleue».

     

     

     

    Le romantisme pour les nuls

    Après six mois d'ardues recherches, la jeune femme lance «Caveman» (ce qui signifie «homme des cavernes» en anglais). Grâce à cette application, ces Messieurs reçoivent sur leur Smartphone, un petit conseil quotidien, une idée originale qui embellira la journée de leur chérie. Et par conséquent, la leur. 

    Je n’arrêtais pas d’y penser, et je me suis rendue compte que beaucoup de gens trouveraient cette application utile, explique Anna au «Daily Mail» australien. J’ai de nombreuses amies qui se plaignent que leurs compagnons ne sont pas très doués en gestes romantiques et qu’après quelques années, ils deviennent paresseux.

    Les conseils prodigués par l'appli consistent souvent en une petite remarque gentille telle que «Tes cheveux sentent bon, mon amour», une marque d'affection ou un cadeau tout simple. Il ne s'agit pas de dépenser d'argent, ni de faire beaucoup d'efforts, mais de montrer à l'autre qu'on l'aime, au-travers des plus insignifiants petits détails du quotidien. 

    Peut-être le concept ne plaira-t-il pas à tout le monde, sachant que les tips romantiques de «Caveman» dérobent toute sa spontanéité à l'attention que nous porte l'être cher. Cependant, ainsi que le raconte Anna, toujours au «Daily Mail», l'application a reçu des retours extrêmement positifs. De plus, elle a constaté un vértable changement dans l'attitude de son mari vis-à-vis de ces petits gestes romantiques: 

    Au début, il se disait que c’était simplement l’une de mes nombreuses lubies créatives, plaisante-t-elle. Mais l’avis positif des autres l’a vraiment choqué. Il fait vraiment de son mieux maintenant.

    Si tous les conseils ne sont pas adaptés à la personnalité de tous les hommes, l'application en propose une grande diversité, de sorte à satisfaire tout le monde. Légèrement perplexes, nous sommes tout de même curieuses de tenter l'expérience (à conditon que Jules accepte, bien sûr...). Mais gardons toutefois en mémoire qu'il est toujours préférable d'aimer une personne telle qu'elle est réellement. 


    A lire aussi:
    Full sentimental: le romantisme existe-t-il encore?
    «Mend», l’application qui va guérir nos cœurs brisés
    Landit, le Linkedin féminin, est l'application qu'il vous faut

    A lire également
    La réponse? Non, pas vraiment. Les ados sont des amoureux comme les autres! On vous dit pourquoi.
    O
    femmes lego NASA figurines
    Trois des quatre pôles de l’agence spatiale américaine sont désormais dirigés par des femmes scientifiques.
    O
    Il s'agit de la législation la plus restrictive en matière d'avortement de tous les Etats-Unis...
    O