news société

    Carnet noir: Simone Veil s’en est allée

    A 89 ans, celle qui a fait légaliser l’avortement en France est décédée. Rescapée de la Shoah, ex présidente du Parlement européen, la politicienne française a changé la vie des femmes.

    Publié le 
    30 Juin 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    Simone Veil s’en est allée vendredi 30 juin 2017 à son domicile. Elle avait 89 ans et souffrait de la maladie d’Alzheimer. De nombreux combats ont jalonné la vie de cette politicienne qui nous a toutes et tous marqués. Rescapée des camps de la mort d'Auschwitz-Birkenau où elle avait été déportée à l’âge de 16 ans, elle incarnait également la mémoire de la Shoah.

     

     

    La loi Veil: un aboutissement pour les femmes

    La politicienne française a été nommée ministre de la Santé en 1974 par Valéry Giscard-d’Estaing. Son combat: la dépénalisation de l’avortement. Au moment de défendre sa loi, elle subira alors de terribles injures de la part de plusieurs membres de l’Assemblée. Son discours marquera les esprits et reste, aujourd’hui plus que jamais, d’actualité. Simone Veil était-elle féministe? Elle répondait ainsi à «Libération»:

    Je ne suis pas une militante dans l’âme, mais je me sens féministe, très solidaire des femmes quelles qu’elles soient… Je me sens plus en sécurité avec des femmes, peut-être est-ce dû à la déportation? Au camp, leur aide était désintéressée, généreuse, pas celle des hommes. Et la résistance du sexe dit faible y était aussi plus grande.

    L'Europe, son idéal de paix

    Simone Veil s’est également battue pour son idéal européen. «Au cours du XXe siècle, l’Europe a entraîné à deux reprises le monde entier dans la guerre, elle doit désormais incarner la paix», s’exclamera-t-elle à plusieurs reprises.

    De nombreux politiciens saluent aujourd’hui cette grande dame et lui rendent hommage.

     

     

     

     

     

     


    A lire aussi:
    Entouré d'hommes, Donald Trump signe un premier décret anti-IVG
    Donald Trump président, le pire cauchemar des femmes
    Droit à l'avortement: la bataille continue

    A lire également
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien avec humour et ironie.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O