news société

    52 minutes de travail pour 17 minutes de pause: le tempo à adopter pour être efficace au job

    Une étude prouve que le rythme idéal serait de travailler durant 52 minutes puis de s’accorder 17 minutes de pause. On tente le coup? Votre boss (et votre job!) vous dira merci.

    Publié le 
    1 Février 2019
     par 
    Muriel Chavaillaz

    «Work work work work work», scandait Rihanna. «Pause pause pause pause pause», aurait-on envie de lui répondre. Car pour optimiser ses 8 heures de travail quotidiennes, il faudrait s’accorder un temps de repos conséquent. C’est ce qu’affirme une étude réalisée par Draugiem Group, une start-up active dans le domaine des réseaux sociaux en Lettonie.

    Pas plus d'une heure de travail

    Le rythme à adopter? «52/17», soit le ratio «travail/repos» le plus productif. Lorsque les employés travaillent durant 52 minutes puis s’accordent 17 minutes de pause, ils sont intensément concentrés et ont de meilleures idées. Ces tranches font office de «sprints productifs», comme l’explique «The Muse». Le temps «off» permet ensuite à leur cerveau de se reposer, avant de démarrer une nouvelle tranche de job.

    #JobDeRêve: Clenia Martins, créatrice de décorations cousues main

    Par contre, interdiction de scroller son feed Instagram ou de surfer sur YouTube. Ce break doit être consacré à des activités qui ressourcent réellement: petite promenade, sport entre collègues et lecture d’un roman sont vivement recommandés. S’accorder des pauses efficaces permet également d’éviter la tentation de checker rapidement ses e-mails, ce site d’e-shopping qui nous fait de l’œil ou de subir le coup de barre de 14h.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par The Muse (@themuse) le

     

    Renouer avec davantage de concentration

    Cette déconnexion s’avère nécessaire si l’on souhaite améliorer la qualité de son travail, souligne également «The Muse»:

    La concentration fonctionne comme un muscle: il faut lui accorder du repos pour qu’elle puisse à nouveau se mettre en route et ne pas être surchargée de travail.

    Le cerveau humain n’est absolument pas programmé pour rester concentré durant 8 heures d’affilée. Si l’on s’épuise, il faudra ainsi bien plus que 17 minutes pour revenir dans le vif du sujet. Ce laps de temps vous paraît trop important (à vous ou à votre boss)? Commencez par tester de petites pauses de 5 à 10 minutes toutes les heures. Le résultat pourrait bien vous surprendre…

    Emploi: les jobs à éviter si vous ne voulez pas finir au chômage

    A lire également
    Fidji Simo barbapapa
    C’est cette jeune française au parcours sans faute que Mark Zuckerberg a choisie pour diriger l’application du réseau social.
    O
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien avec humour et ironie.
    O
    bureau ordinateur macbook graphique business office calepin diagramme
    News société
    Ras-le-bol de vivre pour travailler et non l'inverse? Retrouvez les conseils d’un expert pour se libérer de l’emprise du boulot.
    O
    News société
    Si vous misez sur une carrière professionnelle à long terme, attention, car selon un sondage Qapa, certains métiers seraient à bannir.
    O
    crislo creation clenia martins
    News loisirs
    Grâce à Crislo Creation, sa boutique en ligne, la jeune femme enchante les chambres d'enfants.
    O
    News société
    La semaine d'une mère au foyer compterait un total de 98 heures de travail.
    O
    Cuisine
    Derrière l’enseigne «Tayta», qui propose de délicieux empanadas artisanaux, se trouve une belle histoire d'amour.
    O
    News société
    L’amitié avec un supérieur hiérarchique? Un exercice délicat mais possible.
    O
    Psycho
    En organisant notre temps libre, on oublie que c’est en faisant une place à l’oisiveté que l’on se ressource véritablement.
    O
    News société
    La recherche menée par l'organisation «MenCare» révèle un vrai décalage, sur les cinq continents.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O