news société

    A 9 ans, elle se rase la tête pour soutenir son frère, atteint d'un cancer

    La jeune Sofia Smith, âgée de 9 ans, s'est séparée de sa longue chevelure blonde pour la plus belle des raisons: elle souhaitait exprimer tout son soutien à son frère aîné qui se bat contre un cancer. 

    Publié le 
    26 Avril 2017
     par 
    Ellen De Meester

    Au moment de voir ses longues boucles blondes s'écraser sur le sol, Sofia Smith ne peut s'empêcher de verser quelques larmes. Devant une audience applaudissante composée de ses camarades d'école, la fillette de 9 ans a courageusement demandé qu'on lui rase la tête, afin d'exprimer tout son soutien à son frère aîné, atteint d'un cancer. La célèbre chaîne américaine «CNN» a relayé l'information le 25 avril 2017, au moyen de cette poignante vidéo, partagée sur les réseaux sociaux:

     

     

    20 000 dollars récoltés 

    En plus de soutenir son frère, la jeune fille résidant à Calgary, au Canada, tenait également à exprimer son amour evers sa maman, emportée par un cancer il y a cinq ans: ce magnifique acte de solidarité représentait pour Sofia un moyen de lui rendre hommage. 

    «Je me sens bien, car je le fais pour quelqu'un que j'aime vraiment beaucoup», a-t-elle déclaré aux journalistes de la «CNN», juste avant de se faire couper les cheveux. Bien décidée à lutter contre la désastreuse maladie, Sofia ne s'est pas contentée de se séparer de sa chevelure: en deux mois à peine, elle est parvenue à récolter plus de 20 000 dollars, qu'elle a versés à des associations caritatives et de recherche sur le cancer chez les enfants

     

     

    Prenant l'exemple de la courageuse jeune fille, plusieurs dizaines d'enfants de son école ont souhaité l'imiter et se seraient également rasé la tête. Une telle dose de courage et de solidarité de la part de si jeunes personnes fait véritablement chaud au coeur. Bravo, Sofia! 


    A lire aussi:
    J'ai testé: me couper les cheveux pour la bonne cause
    «Le cancer a décuplé mon instinct de vie»
    16 femmes touchées par le cancer du sein défilent à la Fashion Week

    A lire également
    Les applis de rencontre auraient tué le romantisme, seraient envahies par les hommes... on fait le point sur les mythes et vérités de l'amour online.
    O
    La réalisatrice suisse Barbara Miller
    Dans «Female pleasure», la réalisatrice suisse Barbara Miller examine les rapports conflictuels entre les grandes religions et le corps féminin.
    O