news société

    À 9 ans, la petite-fille de Martin Luther King prononce un émouvant discours anti-armes

    Le 24 mars 2018, alors que des milliers de personnes s'étaient réunies à Washington pour exiger des restrictions au port d'armes à feu, une certaine Yolanda Renée King a saisi le micro. Agée de seulement 9 ans, cette charismatique jeune fille assure la relève de son grand-père, en reprenant les termes du célèbre discours de 1963. On en a eu des frissons. 

    Publié le 
    26 Mars 2018
     par 
    Ellen De Meester

    En février 2018, une fusillade dérobait la vie de 17 personnes, dans un lycée de Parkland, en Floride. Un ancien élève avait fait irruption dans l'établissement secondaire, avant d'ouvrir le feu sur tous ceux qu'il rencontrait sur son passage, élèves et professeurs confondus. Profondément choquée, la jeunesse américaine se disait révoltée, bien décidée à tout faire pour que ce genre de drame ne se reproduise plus. Elle a tenu parole: le 24 mars 2018, lors d'une immense manifestation, 800 000 Américains se sont rassemblés pour protester contre la possession d'armes, autorisée de façon bien trop souple à leur goût. 

    Les nombreuses marches, organisées dans plus de 800 villes, exigeaient toutes fermement l'instauration de davantage de restrictions quant à l'achat d'armes à feu. Les mouvements se sont réunis sous le nom de «March for our lives» («la marche pour nos vies»), et étaient largement menés par des jeunes, lesquels se sentent plus concernés que jamais par ce problème.

    C'est à Washington, la capitale des Etats-Unis, qu'a eu lieu le plus grand rassemblement du pays. Parmi la foule de manifestants se trouvait une enfant dotée d'un nom de famille rempli d'Histoire: il s'agit de Yolanda Renée King, petite-fille de Martin Luther King. 

    Emma Gonzales, 18 ans, rescapée, et icône de la lutte anti-armes

    «I have a dream» version 2018

    Invitée à prendre le micro par Jaclyn Corin, une élève du lycée Stoneman Douglas, Yolanda a entamé un discours énergique, acclamée par l'assemblée. Dans un émouvant clin d'oeil à son grand-père, elle s'est permis de reprendre les termes du célébrissime «I have a dream», prononcé le 28 août 1963, également à Washington. 

     

     

    «Mon grand-père rêvait que ses quatre enfants ne soient pas jugés par la couleur de leur peau, mais par leur caractère. Moi, je rêve que... trop c’est trop! Il ne devrait pas y avoir d'armes dans ce monde. Un point, c’est tout.»

    Sous une valse d'applaudissements, la jeune fille de 9 ans a ensuite emmené la foule dans un refrain motivant, leur demandant de répéter après elle: «Passez le mot! Vous avez entendu? Au-travers de la nation toute entière! Nous serons une grande génération!»

    Martin Luther King aurait été incroyablement fier de sa petite-fille: en quelques phrases à peine, Yolanda est parvenue à rassembler des milliers de personnes dans un seul et même but: travailler ensemble, pour construire un monde meilleur. 

    Fusillade à Las Vegas: les Etats-Unis pleurent leur ville meurtrie

    A lire également
    La réponse? Non, pas vraiment. Les ados sont des amoureux comme les autres! On vous dit pourquoi.
    O
    femmes lego NASA figurines
    Trois des quatre pôles de l’agence spatiale américaine sont désormais dirigés par des femmes scientifiques.
    O
    Il s'agit de la législation la plus restrictive en matière d'avortement de tous les Etats-Unis...
    O
    News société
    Les récentes marches de protestation de par le monde ont vu des femmes s’imposer.
    O
    Emma Gonzalez lycéenne Floride discours fusillade génération anti-armes
    News société
    Dans son puissant discours, la jeune lycéenne s’est directement adressée à Donald Trump.
    O
    News société
    Résumé d’un inoubliable moment d’émotion lors duquel nous avons fait tonitruer nos voix.
    O
    News loisirs
    Un peu de shopping, pour échapper à la pluie qui menace notre fin de semaine!
    O
    FeminaEnBalade Delémont Nina Simon étudiante travail social dät concept store
    En Suisse
    La capitale du Jura regorge de petites pépites à découvrir… et à savourer.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O