news société

    8 mars: Les femmes appelées à cesser le travail à 15 h 40

    Afin de protester contre les inégalités salariales entre hommes et femmes, nous serons nombreuses à faire grève à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

    Publié le 
    1 Mars 2017
     par 
    Juliane Monnin

    Ce 8 mars 2017 s’annonce ultra féministe. Alors que les Américaines ne pousseront pas la porte de leur bureau de la journée, en France, 35 associations suggèrent aux femmes de quitter leur poste de travail à 15 h 40 en cette Journée internationale de la femme.

    15 h 40, un symbole activiste

    Cette échelle horaire signifie l'écart salarial annuel net entre les sexes, qui est de 25,7% en moyenne, selon les données de la Dares de 2012. Autrement dit, quand un homme est payé toute la journée, la femme, elle (vous, nous), gagne le tiers d'une journée de travail.

    Un compte Facebook et une vidéo, publiée le 23 février 2017, accompagne le message engagé. A en croire le nombre de partages de ces infos sur les réseaux sociaux, le mouvement pourrait être d’une ampleur jamais vue.

     

     

    16 h 34, l’heure de l’action de novembre 2016

    En novembre dernier déjà, souvenez-vous, le collectif Les Glorieuses, proposait aux femmes de partir de leur job à 16h34, le 7 novembre. Le calcul horaire s’appuyait sur d’autres données, et si le mouvement avait fait du bruit dans la presse et sur la Toile, il n'avait été au final que peu mis en pratique.

    Ce nouvel appel français du mois de mars 2017 est suivi par 35 collectifs, 3 syndicats, 28 associations et 4 ONG et associations de jeunesse: tous ces acteurs du féminisme espèrent que la grève sera entreprise par le plus grand nombre, et dans une autre mesure, qu'elle bénéficie du même engouement que la participation à la Women’s March on Washington.

    Elles étaient plus de 300.000 à manifester en Pologne pour le droit à l'avortement. Elles étaient en grève en Islande pour obtenir l'égalité des salaires. Elles étaient en grève en Argentine contre les violences. Elles se sont mobilisées contre Donald Trump aux États-Unis. (…) Nous appelons à l'action et à la grève pour les droits des femmes le 8 mars, expliquait sur son site le collectif 8 mars 15 h 40.

    Rappelons que la Suisse n’est pas à l’abri des écarts salariaux. Mauvaise élève, elle est classée 30e sur le tableau européen des inégalités. Dans notre enquête sur les (in)égalités salariales parue en novembre 2016, nous rapportions qu’il faudrait attendre 2186 (oui, dans 169 ans) pour prétendre au même salaire que Monsieur si rien n'est entrepris dans ce domaine. A bon entendeur.


    A lire aussi:
    Inégalités salariales: les Suissesses travaillent «gratuitement» pour le reste de l’année
    (in)égalité salariale: où en est-on en Suisse?
    Egalité salariale: les Françaises invitées à stopper le travail le 7 novembre à 16 h 34

     

    A lire également
    Cette période post-Pâques sourit aux Taureau, Gémeaux et Balance. Découvrez vite ce que vous réservent les étoiles!
    O
    Les nouvelles photos du petit dernier, prises par Kate elle-même, vont illuminer votre journée!
    O
    Fidji Simo barbapapa
    C’est cette jeune française au parcours sans faute que Mark Zuckerberg a choisie pour diriger l’application du réseau social.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O