minceur & forme

    #GoodKarma: 3 exercices pour vaincre le jetlag

    Et si on profitait des beaux jours pour prendre soin de nous et gagner en sérénité? Histoire de se remettre d’un long voyage en avion et des méfaits du décalage horaire, on chausse ses baskets et on s’oxygène. En bonus: 2 exercices de yoga.

    Publié le 
    18 Juillet 2016
     par 
    Julien Pidoux

    Ceux qui prétendent adorer les voyages en avion sont de fieffés menteurs. A part s’ils ont le bonheur de se déplacer en First Class ou en jet privé… Entre les plateaux repas à la consistance non identifiée et les 4 centimètres et demi d’espace pour nos jambes, le vol se révèle rarement une partie de plaisir . Et si, en plus, on s’en va loin, le décalage horaire chamboule encore davantage notre organisme. Parmi les principaux effets secondaires: une peau sèche, des jambes lourdes et une baisse drastique de l’oxygène dans le sang. Du coup, nous voilà tout somnolents, les traits tirés et les hanches en compote.

    Le b.a.-ba afin que tout se passe au mieux: s’hydrater, d’abord (mais renoncer à l’alcool juste avant l’embarquement ou après l’atterrissage, même si on n’aime pas les turbulences), et adopter quelques gestes simples. Mais aussi chérir ses premières heures de sommeil, histoire de remettre les pendules à l’heure. Et si on a la chance d’atterrir en Thaïlande, on fonce illico se faire masser. Rien de tel pour rappeler à notre corps qu’il est temps de se détendre.

     

    3 exercices pour vaincre le jetlag

    1. Ananda balasana

    On attrape ses pieds (ou ses chevilles) en gardant les bras à l’intérieur des jambes. Les genoux vont en direction des aisselles et les tibias essaient d’être verticaux. Cette posture du «bébé joyeux» détend profondément les muscles autour des hanches et étire le bas du dos. En bonus, elle détend en cas de stress et de fatigue.

     

    2. Un jogging

    Un voyage en avion rime souvent avec des plateaux repas pas terribles, mais surtout une forte baisse du taux d’oxygène dans le sang et la sensation d’être groggy. Alors, arrivé à destination, on enfile ses baskets pour un petit jogging. De quoi découvrir les lieux et rebooster notre organisme.

     

    3. Sucirandhrasana

    Après une longue station assise (par exemple un vol Genève-Koh Samui), les muscles autour des hanches sont souvent raides. On adopte donc illico la posture dite «du chas de l’aiguille». Une cheville sur le haut du genou, on passe un bras entre nos jambes puis on entrelace nos doigts à l’arrière de la cuisse.

    Le petit truc en plus: la rétention de respiration

    Le yoga ne serait que de la gymnastique sans une attention particulière portée au souffle. Avec cet exercice facile, réoxygénez votre sang, éclaircissez votre esprit et apaisez les tensions avant de partir à l’aventure en terres inconnues. En étant, par exemple, couché sur le dos avec les pieds au sol, on commence par inspirer longuement en partant du ventre, puis dans les basses côtes, la poitrine et jusqu’aux clavicules, comme si le souffle longeait la colonne. Les poumons pleins, on attend un court instant (d’abord 2 secondes, plus tard peut-être un peu plus) avant d’expirer calmement. On appelle cela le Kumbhaka. Si Sting en est fan, il doit forcément y avoir une raison.


    A lire aussi:
    #GoodKarma: 3 exercices de yoga pour améliorer sa digestion
    #GoodKarma: 3 exercices de yoga pour soigner son dos
    Nos conseils pour un voyage en avion supportable

    A lire également
    édito sonia arnal
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    Vous préférez gambader plutôt que d'attendre le bus? C'est parfait! Il vous suffit juste d'accélérer légèrement le pas... et le tour est joué!
    O
    Chien tête en bas, planche et corbeau: cet été 2018, les yogis envahissent les parcs.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O