famille

    Il calcule le salaire exact de sa femme, mère au foyer

    Si elle était payée, combien devrait gagner une maman qui s’occupe à plein-temps de ses enfants et sa maison? C’est la question que Steven Nelms s’est posée.

    Publié le 
    4 Mai 2016
     par 
    Muriel Risse

    Lorsque Steven Nelms et Glory sont devenus parents d’un petit garçon, il y a deux ans, le couple n’avait pas les moyens de faire venir quelqu’un pour s’en occuper. Ensemble, ils ont donc décidé que Madame deviendrait mère au foyer.

    Mais la jeune maman souffre de l’image négative associée à son nouveau métier. Pour lui montrer à quel point tout ce qu’elle faisait comptait pour lui, Steven Nelms a publié un post sur son blog intitulé «Voilà pourquoi vous n’avez pas les moyens de vous payer une mère au foyer».

    Quel est le véritable salaire des mères au foyer?

    Le jeune homme a mené une enquête approfondie et a détaillé chaque tâche effectuée par son épouse. Il a également fait appel à plusieurs experts pour connaître les prix pratiqués dans les milieux professionnels. «Ma femme reste à la maison et s’occupe de notre fils tous les jours, explique-t-il sur son blog. Elle change les couches, joue avec lui, le nourrit, le fait dormir et le console lorsqu’il pleure. Et tout cela n’est pas le minimum syndical de tout ce qu’implique le métier de mère

    Voici quelques exemples des différentes tâches que l’on retrouve dans le calcul de Steven:

    • Services de nettoyage: 50 à 100 $ la visite, au minimum une fois par semaine
    • Personal shopper: 65 $ de l’heure, 4 heures par semaine
    • Cuisinière: 240 $ la semaine
    • Employée de blanchisserie: 25 $ la semaine, en réduisant au minimum
    • Services de soin à la personne: 75 $ de l’heure

    En additionnant tous ces coûts, il est parvenu à un total de 73 963 $ par an (env. 70 760 francs suisses). Soit le double du salaire de Steven. Le jeune père de famille a terminé son post en adressant un message d’amour à Glory:

    Mon épouse se sent parfois gênée quand je lui demande sa permission pour acheter quelque chose. Elle pense que, comme c’est «mon argent», je ne devrais pas avoir à lui demander son avis. La vérité, c’est que j’ai honte parce que je l’ai parfois fait se sentir coupable elle-même, quand elle demandait de l’argent pour s’acheter quelque chose. J’ai honte qu’elle ait eu le sentiment de ne pas avoir le même droit que moi vis-à-vis de notre argent. La vérité, c’est que l’argent que je gagne n’est rien en comparaison de ce que Glory fait pour notre famille.


    A lire aussi:
    Rencontre avec Bradley Cooper: sa famille passe avant tout
    La touchante lettre au web de Constance Hall, maman blogueuse
    Des portraits de mannequins et de leur maman

    A lire également
    Personne n’a envie que son petit bonhomme tourne gros macho toxique à la Harvey Weinstein. Comment s’y prendre? Mode d’emploi.
    O
    Edward Smith ne pourra pas voir ses quatre enfants grandir. Il s’est lancé dans un projet pas comme les autres pour leur venir en aide.
    O
    maman bébé travail ordinateur discrimination congé maternité jeune mère suisse
    Les jeunes mères sont souvent virées, placardisées ou réduites au temps partiel. Comment mettre fin à ces injustices?
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O