Quelles sont les clés pour devenir un parent bienveillant en 2018

Le concept d'autorité bienveillante fleurit dans les livres de psychologie et sur les affiches des conférences consacrées à l'éducation et à la petite enfance.

#FeminaOpinion: et si on arrêtait d’afficher ses enfants sur Instagram?

Elles me mettent toujours profondément mal à l’aise. Je scrolle sur mon fil Instagram et, immanquablement, je tombe sur l’une de ces images. Les clichés en question? Des photos d’enfants. Qui, au choix, sourient en regardant l’objectif, jouent tranquillement avec leurs Lego, imaginent de nouvelles bêtises ou dorment d’un sommeil profond.

Bonheur en famille: 2 filles, un point c’est tout

Spoiler alerte: les Anglais ont dégotté la formule magique de la famille parfaite. Une étude britannique a en effet sondé 2116 parents pour arriver à la conclusion suivante: avoir deux filles est un gage de bonheur. Mandatés par Bounty, un site web dédié aux familles avec de jeunes enfants, les chercheurs ont étudié 12 configurations familiales allant d’une fille et un garçon à quatre garçons et quatre filles.

Laëtitia Milot est enceinte!

 

Pour défendre son fils autiste, ce papa écrit une lettre à ses «amis»

Vivre, au quotidien, l’exclusion de son enfant? Shane Stephenson, papa de Reilly, 6 ans, ne le supporte plus. La cause de cette mise à l’écart: le petit garçon est atteint d’autisme et ne parle pas. La différence, bien trop souvent, effraie.

Cohabiter avec son enfant devenu adulte, mode d’emploi

La vaisselle en rade dans l’évier, le linge sale en bouchon au fond de la salle de bains, les courses pas faites, le frigo dévalisé, les factures en souffrance, l’aspirateur désespérément inactif, les chaussures et affaires de sport oubliées des jours durant devant la porte d’entrée ou les rouleaux de papier toilette laissés vides sur le dévidoir.

A 2 ans, une fillette se retrouve en porte-jarretelles sur Instagram

 

«Je ne veux pas d’enfant. Et non, je ne suis pas égoïste.»

«Le sujet paraît très personnel, mais il ne l’est finalement pas tant que ça»: ainsi commence la vidéo d’Antastesia intitulée «Pourquoi je ne veux pas d’enfants». Emy de son vrai nom a la vingtaine, est étudiante en littérature et habite Paris. Si elle a choisi d’évoquer cet aspect de sa vie, c’est parce qu’elle reçoit de nombreuses questions et commentaires sur le sujet. Lorsqu’elle l’aborde, ce dernier donne systématiquement lieu à un débat.

Les filles de mères «râleuses» réussissent mieux dans la vie

«Ne lave pas les vêtements blancs avec les rouges, ils vont devenir roses!» Jamais n'aurions dû bouder, lorsque notre mère nous répétait cela, pour la treizième fois d'affilée: il semblerait que ces remarques, réprimandes et rappels aient eu un effet extrêmement positif sur la construction de notre vie future.

Comment éduquer son fils pour qu’il ne vire pas «sale porc»?