Voyage
Le froid, la neige… la météo nous donne envie de nous téléporter sous des cieux plus cléments. C’est le moment idéal pour booker nos futures vacances
O
Cuisine
Des plats sains, beaux et surprenants: voilà les exigences des foodies du moment.
O
News loisirs
Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
O

En Suisse, une femme sur dix est licenciée après son congé maternité

Gérer la garde de l’enfant, sa nouvelle vie de maman et reprendre son activité professionnelle fait figure de parcours du combattant. Mais lorsque, en plus, l’employeur s’acharne à mettre des bâtons dans les roues des jeunes mères, la mission devient bien souvent impossible. C’est ce que révèle une enquête publiée par le «Blick». Verdict: la situation des femmes ayant eu un enfant ne cesse de se détériorer en Suisse.

Par miracle, il survit pour assister à la naissance de ses enfants

 

«J’ai couru sans arrêt pendant 7 ans»

Il y a la mère qui court en tirant deux filles, une à elle et une d’emprunt. Le père qui glisse à vélo sur le trottoir, un pied au sol, les deux mains sur les freins, la tête à 180 degrés pour vérifier que son fils à trottinette, le casque de guingois sur le bonnet recouvrant à moitié les yeux, se dépêche sans toutefois se faire écraser.

Et un couple, junior à la main et sa petite sœur dans la poussette. Des fois, le père tire le fils devant le convoi féminin, d’autres fois la mère dévale la pente toutes roues vibrantes et les garçons suivent comme ils peuvent.

Le nombre d’heures (faramineux!) que les mamans passent à allaiter

4866 heures. Durant sa vie, une jeune maman a calculé avoir passé 4866 heures, soit près de 7 mois complets, à allaiter. Stupéfaite par ce nombre, Kera Lovell, assistante-professeure d’histoire à l’Université d’Utah en Corée du Sud, l’a partagé sur Twitter:

Quelqu’un vient de me dire qu’elle avait passé environ 4866 heures de sa vie à allaiter et que le lait maternel n’est gratuit que si l’on considère que le temps, le corps et les soins des femmes sont sans valeur.

«Quand on voit le bébé, on oublie tout»: la BD qui dénonce les violences obstétricales

Violences gynécologiques et obstétricales: trop souvent banalisées, voire totalement ignorées, elles concernent pourtant de trop nombreuses femmes. En France, en août 2017, une étudiante en médecine dénonçait notamment les touchers vaginaux réalisés sans le consentement des patientes dans les hôpitaux:

Un TV (toucher vaginal) sans consentement est un viol. Les TV au bloc, effectués sans consentement, ça existe et ce sont des viols.

Les mères de trois enfants sont les plus stressées

J’adore les études pourvues de plein de statistiques pour faire sérieux. La dernière sur laquelle je suis tombée a fait mon bonheur: selon une recherche américaine, les mères de trois enfants sont les plus stressées de toutes les femmes. Il a fallu interroger 7000 personnes pour arriver à cette conclusion – pourtant, vous me l’auriez demandé, je vous l’aurais dit: on voit assez bien que c’est moins reposant qu’avec un ou deux.

Papas en galère: un compte Twitter dénonce la charge mentale subie par les mamans

Ouvert en juin 2018, le compte Twitter «ChargeMentale Pédiatrie» a été instauré par une jeune interne de garde aux urgences pédiatriques (elle préfère préserver son anonymat). Elle a confié à «Marie Claire» l’histoire hallucinante qui l’avait incitée à partager ce qu’elle et ses collègues vivaient au quotidien. Un soir, elle se fait réveiller pour effectuer un traitement d’urgence chez un bébé.

Caroline Receveur se confie en détail sur son accouchement

 

Pour se sentir bien avec son bébé, cela peut prendre trois mois

«A-t-il froid?», «Combien de temps dois-je l’allaiter pour qu’il soit rassasié?», «Ses pleurs sont-ils synonymes de douleur», «Est-il heureux?»… Les questions ne cessent de fuser dans la tête des jeunes mères après un accouchement. Beaucoup (si ce n’est toutes!) doutent, se demandent si elles font les choses correctement.

On sait (enfin) ce qui fait augmenter le risque de dépression post-partum

La tristesse qui ne vous lâche plus, ce mal-être profond qui vous hante, ces heures vides qui vous paraissent s’éterniser.