news people

    Rumiko Takahashi, discrète mangaka

    L’auteure de «Juliette  je t’aime» possède l’humour universel et décroche le grand prix d’Angoulême.

    Publié le 
    5 Février 2019
     par 
    Julien Pidoux

    C'est qui?

    Elle est la J.K. Rowling du manga, la Madonna du neuvième art sauce nippone. En Europe, on la connaît surtout pour sa saga de la «Maison Ikkoku» («Juliette je t’aime», en version française), dont l’adaptation animée a fait les belles heures du Club Dorothée. Ranma ½, c’est elle aussi. Ce n’est que la pointe de l’iceberg de cette mangaka vénérée: plus de 200 millions d’exemplaires de ses œuvres ont déjà été édités, et la cadence ne s’arrête pas.

    Rumiko Takahashi est simplement la dessinatrice la plus lue du monde et, accessoirement, la femme la plus riche du Japon.

    Gina Haspel, espionne en chef des Etats-Unis

    Pourquoi on en parle?

    Cette stakhanoviste a remporté le grand prix du festival de la bande dessinée d’Angoulême, la semaine dernière. Deuxième femme seulement à remporter ce Graal et troisième artiste japonaise. Une palme qui vient honorer 40 ans de carrière audacieuse, durant laquelle elle a toujours fait la part belle à l’humour (mention spéciale au papa qui se transforme en panda quand il se fâche). On se demande quand même un peu quelle a été sa réaction quand elle a appris sa victoire, sachant qu’elle a décidé de vivre cachée pour éviter d’être harcelée au supermarché. Aucune nouvelle photo d’elle ne circule depuis des années.

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Patricia Lyfoung (@patricialyfoung) le

    Qu'est-ce que les autres en disent?

    Riad Sattouf, auteur de «L’Arabe du futur», a-t-il le don de prescience? Lors de l’édition 2016 du festival, il exprime sa gêne sur son compte Facebook de ne voir aucune femme en lice: «Il y a beaucoup de grandes artistes qui mériteraient d’y être. Je préfère donc céder ma place, par exemple à Rumiko Takahashi, Julie Doucet, Anouk Ricard, Marjane Satrapi, Catherine Meurisse…».

    Il doit aujourd’hui être ravi, lui qui avouait dans le tome 4 de sa saga avoir été «fou amoureux» du personnage principal de Juliette je t’aime. 

    A lire également
    Le monde retient son souffle: le surnommé «Baby Sussex» devrait voir le jour à tout moment!
    O
    hilaria baldwin rues new york
    Sur Instagram, la femme d’Alec Baldwin a publié un touchant message.
    O
    Issue de la dynastie Gandhi, elle est l’arme secrète du Congrès pour déloger l’actuel premier ministre indien.
    O
    violences obstétricales accouchement projet crocodiles
    Famille
    Épisiotomie réalisée sans consentement, sutures sans anesthésie... Un témoignage bouleversant à lire absolument.
    O
    Culture
    L'illustratrice Emma souhaite encourager la «culture du consentement».
    O
    Voyage
    Inde, Chine, Japon... On flâne dans la capitale française à la recherche de saveurs exotiques.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O