news people

    Pourquoi cet acharnement sur le petit prince George?

    Suite aux photos publiées pour l’anniversaire de ses 3 ans, une polémique a éclaté au sein des défenseurs des animaux et une membre du British Council a eu des propos peu sympathiques à son égard.

    Publié le 
    27 Juillet 2016
     par 
    Marion Police

    A Femina, on aime beaucoup ce petit George. Alors, quand on s’en prend à lui, on s’interroge.

    A l’occasion de son troisième anniversaire, le vendredi 22 juillet, George de Cambridge a été bien gâté: on lui a offert un joli chien de race Bolonka Zwetna - sorte de bichon russe - ainsi qu’une multitude d’autres cadeaux (petit train, cheval à bascule etc.).

    La photo de la crème glacée jette un froid

    Dans la série de jolies photographies diffusées, il y a en a une qui n’a pas fait l’unanimité. Ce n’est pas le nouveau toutou du Prince qui est concerné mais celui de la famille, Lupo, à qui George tend gentiment sa glace.

     

     

    Une foule de réactions négatives de la part des internautes a suivi, incriminant l’enfant pour avoir osé donner un peu de son dessert à son animal, car les chiens ne supportent pas les produits laitiers.

    Soit, mais le cliché ne dit pas si Lupo a léché un petit bout du cône ou s’il l’a englouti tout entier. Y’a-t-il vraiment lieu de se mettre en colère?

    Quoi qu’il en soit, la société royale de prévention de la cruauté animale a fini par calmer le jeu selon «The Guardian», communiquant que ce geste était adorable… Mais que le chocolat étant toxique et les produits lactés indigestes pour les canidés, il fallait faire tout de même attention. Sourire et soupir.

    Un post Facebook accusateur d’une membre du British Council

    Angela Gibbins, responsable au département caritatif du British Council, a vraisemblablement eu un accès de colère à la vue des clichés de l’anniversaire du petit prince blond.

     

     

    La Britannique a posté un message virulent sur Facebook, que le quotidien «The Sun» s’est empressé de relayer:

    «Privilège de blanc. Ce sourire espiègle (et déjà figé) traduit qu’il sait qu’il est de sang royal, riche et privilégié, qu'il ne connaîtra jamais aucune difficulté ni de dures épreuves dans sa vie. Trouvons des photos d’enfants de réfugiés syriens de 3 ans et voyons s’ils ressemblent à ça?».

    Le post a fait un flop et la femme âgée de 52 ans a fini par avouer que ce n’était pas au Prince qu’elle en voulait mais au système qui donnait lieu à ce genre de privilèges.

    Bon, on peut être contre le fait qu’il y ait toujours une famille royale en Angleterre, mais contre cette petite bouille? Vraiment ?

     

     


    A lire aussi:
    Timbres royaux: le petit prince George vole la vedette à la reine d'Angleterre
    Prince William: «la paternité m'a changé»
    A 23 ans, il s'habille comme le prince George

    A lire également
    Le monde retient son souffle: le surnommé «Baby Sussex» devrait voir le jour à tout moment!
    O
    hilaria baldwin rues new york
    Sur Instagram, la femme d’Alec Baldwin a publié un touchant message.
    O
    Issue de la dynastie Gandhi, elle est l’arme secrète du Congrès pour déloger l’actuel premier ministre indien.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O