news people

    Joséphine Dard et Guy Carlier parlent d’amour

    Entre Joséphine Dard, fille de Frédéric Dard, et Guy Carlier, écrivain, homme de TV et de radio, c’est le coup de foudre.

    Publié le 
    7 Octobre 2012
     par 
    Anne-Marie Philippe

    Mariés en 2006, Antoine, leur fils, a pointé le bout de son nez le 1er mai 2007. Guy Carlier tourne à travers la France avec son one-man show « Ici et maintenant» après un succès sans précédent au Studio des Champs-Elysées. Aujourd’hui, Joséphine joue son ange gardien. Elle veille au grand homme et le suit pas à pas…

     

    Femina Guy parle volontiers du moment magique de votre rencontre. Mais vous, Joséphine, qu’avez-vous ressenti?
    Joséphine
    Notre première rencontre a été très marquée par mon père, Frédéric Dard. Je suis venue lui rendre visite avec un journaliste qui devait l’interviewer sur le thème des amis de San Antonio. Guy nous a reçus dans sa chambre, il était hospitalisé en clinique. J’ai ressenti quelque chose de très fort et j’ai immédiatement compris que j’allais vivre une grande histoire avec cet homme.

    L’homme a vingt ans de plus que vous, il était en surpoids, cela n’a pas freiné votre élan?
    Cela n’a pas compté une seconde ! A l’époque, j’étais mal dans ma peau, perdue et orpheline. Il semblait comme moi, perdu aussi. Il a dit des choses magnifiques sur mon père. J’ai senti que nous étions de la même famille, je le reconnaissais comme étant des miens. Bizarrement, un lien de fraternité semblait nous unir.

    Qui a apprivoisé l’autre?
    Tout a été très vite… Le soir même, lorsque je suis rentrée chez moi, j’avais déjà reçu un mail. Je suis revenue le voir le week-end. Et là, une évidence : nous allions vivre ensemble ! Lorsque je suis rentrée en Suisse, j’ai commencé à chercher sur internet des maisons près de Paris. Je n’imaginais pas qu’il puisse vivre en Suisse étant donné sa carrière et ses contraintes. Et de son côté, vous allez rire… il avait déjà contacté des agences pour trouver une maison près de Fribourg.

    Vous avez donc vécu très vite ensemble….
    Je l’ai rencontré le 16 janvier pour la première fois. En avril, on cherchait activement une maison. En mai, Guy en trouvait une ! Il me l’a décrite par téléphone et le week-end même, je le retrouvais pour signer le bail. Et à partir de là, nous avons commencé à vivre ensemble.

    Et comment vous êtes-vous organisés pour vos enfants ?
    A cette époque, mon fils avait 6 ans et ma fille 10 ans. La transition a été très douce grâce à ma mère. Jusqu’en juin, elle a gardé mes enfants, près de Fribourg. Puis je les ai scolarisés quelques semaines en France pour déterminer leur niveau et pouvoir leur donner des cours de rattrapage durant les vacances, si cela s’avérait nécessaire. Ils ont changé de copains, de vie et tout s’est merveilleusement bien déroulé comme si nous étions protégés. Un jour, en faisant visiter la maison à une copine, ma fille a dit : « ici, c’est la chambre de mon frère ». Elle parlait du fils de Guy, alors âgé de seize ans, vivant la semaine avec sa mère et le week-end avec nous.

    Le fils aîné de Guy a votre âge, cela ne vous gêne pas?
    Pas du tout ! Je le vis comme une normalité. Guy et moi avons la même différence d’âge qu’avaient mes parents.

    Avouez-nous ce qui vous a fasciné chez lui?
    J’ai été fascinée par le lien qu’il entretenait avec mon père. A l’époque, j’étais en pleine recherche de mon père. Aujourd’hui, nous sommes dans des relations plus saines, plus normales. Nous savons pourquoi nous avons été attirés l’un vers l’autre.

    Et pourquoi avez-vous été attirée par Guy?
    Parce que j’ai une admiration sans borne pour lui, parce que j’aime comme il écrit, parce que je suis fière de lui.

    Qui revient vers l’autre lorsque vous vous fâchés ?
    Tous les deux en même temps ! Et nous sommes sans rancune. On oublie tout de suite.

    Etes-vous jalouse?
    Très, très jalouse ! Et je lui dis. Guy aime plaire. Je n’aime pas quand il est séducteur avec les autres femmes.

    Séduire, le rassure peut-être…
    C’est moi qui devrais le rassurer. Je ne vois pas pourquoi, il va se rassurer ailleurs !

    C’est à cause de cela que vous vous fâchez ?
    Oui. Il comprend que je sois fâchée et il essaie de faire des efforts.

    Que faites-vous pour le séduire?
    Je fais tout pour lui faire plaisir. Je fais en sorte que tout se passe bien pour lui, que ce soit à la maison ou dans l’organisation de son travail. Je gère son agenda et je veille à ce qu’il ne soit pas surchargé.

    Avez-vous un petit truc, pour le détendre en cas de stress?
    Je le sors de la maison pour aller au restaurant. Sinon, il amène son stress à table.

    L’absence ne vous semble donc pas très pesante lorsque Guy part en tournée?
    Non, car nous sommes en communication constante. On s’appelle mille fois par jour. Il me fait partager tout ce qu’il vit, répétitions, spectacle, resto…. Absolument tout. Et on arrive à être ensemble même quand on n’est pas ensemble !

     

    Femina Qu’avez-vous tout de suite aimé en elle, outre le fait qu’elle soit la fille de son père?
    Guy
    Je suis incapable de répondre à cela. Je n’osais même pas la regarder. Et pourtant tout en moi était tourné vers elle. Toutes mes cellules la reconnaissaient.

    Quand avez-vous pu la prendre dans vos bras pour la première fois?
    Le premier jour où nous nous sommes rencontrés! Après sa visite dans ma chambre de clinique avec le journaliste, j’ai remarqué qu’ils avaient oublié un petit carnet. J’ai donc appelé la réception espérant qu’ils n’avaient pas encore quitté la clinique. Je savais que Joséphine remonterait. Je suis sorti de ma chambre pour l’attendre. J’ai entendu l’ascenseur arriver, le bruit de ses bottes, son pas s’est fait plus rapide, elle a tourné dans le couloir, elle courait… nous nous sommes jetés dans les bras l’un de l’autre. Hallucinant. Là, à cet instant précis, j’ai su que nous allions vivre ensemble, nous marier, avoir un enfant... Ces certitudes ont été immédiates.

    Que faites-vous pour entretenir la flamme au quotidien?
    Je fais mon intéressant ! Je me dépasse, que ce soit dans l’écriture ou dans mes performances télévisées, radiophoniques ou théâtrales. Je sais combien il est important qu’elle m’admire. Mais la vie est pleine de pièges, je peux être négligeant.

    Vous savez que Joséphine est jalouse, l’êtes-vous aussi?
    Non pas du tout ! Je sais… cela peut paraître incroyable mais j’ai complètement confiance en elle.

    Comment réagissez-vous lorsque quelqu’un homme la regarde de trop près?
    Oh, je sais qu’elle plait aux mecs ! Ils lui font la parade nuptiale. Pourtant, Joséphine, n’a jamais d’attitude équivoque. Elle n’en a rien à cirer. Je n’ai jamais été aimé comme elle m’aime !

    Joséphine aimerait être la seule femme capable de vous rassurer…
    J’en ai conscience … je roucoule au compliment d’une femme. Cela me rassure bêtement. Mais cela n’a rien à voir avec elle, tout va merveilleusement bien dans notre couple. Cela correspond à la part de moi que je n’aime pas. Joséphine, elle, a connu l’amour inconditionnel de ses parents. Elle a pu être rassurée depuis sa plus tendre enfance.

    Et si elle vous trompait, vous pardonneriez?
    Oui, je pardonnerais. Même si cette éventualité ne semble pas concevable. Cela n’aurait pas de sens ! Je ne devrais pas affirmer cela, 300 mecs vont vouloir relever le challenge !

    Lorsque vous vous fâchez, cela dure longtemps?
    Nous sommes tous les deux «soupe au lait». Je peux hausser la voix, ce que je regrette tout de suite. Et ce que j’adore chez Joséphine, c’est sa faculté à passer tout de suite à autre chose. Deux minutes après, l’air de rien, elle aborde un autre sujet et c’est immédiatement oublié. Nous ne sommes jamais dans un rapport de force. Et jamais rien n’est remis en cause.

    Etes-vous un couple en osmose ou indépendant ?
    En osmose totale !

    Alors comment faites-vous pour vivre sans elle quand vous partez en tournée ?
    Je suis en contact avec elle à chaque instant. Je fais des photos avec mon téléphone portable de ma chambre d’hôtel, du théâtre, je l’appelle avant d’entrer en scène, après, avant de dormir, en me réveillant. Joséphine est un peu médium, elle sent tout de suite si je ne suis pas au top. Je ne lui en parle pas pour ne pas l’embêter.

    Qu’est-ce qui pourrait réellement mettre votre couple en péril?
    La part de moi que je n’aime pas. Je travaille là-dessus.

     

    A lire également
    Vu son titre, on peut déjà être quasiment certaines que cette comédie romantique (écrite par Emma Thompson) nous plaira!
    O
    La série «La fabuleuse Mme Maisel», grande favorite de la soirée, a raflé un total de cinq prix.
    O
    Depuis qu’elle a tourné cette comédie aux côtés de Bradley Cooper, la chanteuse se la joue plus nature.
    O
    News loisirs
    Un stylo dans une main, une règle dans l'autre, on s'inspire de ces modèles pour organiser l'agenda que tout le monde va nous envier.
    O
    Cuisine
    En septembre 2018, ce grand classique se décline en mode végétarien!
    O
    perast île église notre dame du rocher
    Voyage
    Moins connu que sa voisine croate, le Monténégro dévoile ses charmes préservés dans ce «fjord» entre mer et montagne.
    O