news people

    Emmy awards: le palmarès et les temps forts

    La 67ème cérémonie des Emmy Awards, les plus prestigieuses récompenses de la télévision américaine, a eu lieu dimanche le 20 septembre 2015 à Los Angeles. 

    Publié le 
    22 Septembre 2015
     par 
    Relaxnews/Loreleï Michel

    Le palmarès 2015

    Les séries

    - Meilleure série dramatique: «Game of Thrones»

    - Meilleure série comique: «Veep»

    Les acteurs principaux

    - Acteur principal dans une série dramatique: Jon Hamm, «Mad Men»

    - Actrice principale dans une série dramatique: Viola Davis, «How To Get Away With Murder»

    - Acteur principal dans une série comique: Jeffrey Tambor, «Transparent»

    - Actrice principale dans une comédie: Julia Louis-Dreyfus, «Veep»

    Les seconds rôles

    - Meilleur acteur dans un second rôle dramatique: Peter Dinklage, «Game Of Thrones»

    - Meilleure actrice dans un second rôle dramatique: Uzo Aduba, «Orange Is The New Black»

    - Meilleur acteur dans un second rôle comique: Tony Hale, «Veep»

    - Meilleure actrice dans un second rôle comique: Allison Janney, «Mom»

    Les mini-séries ou films de télévision

    - Meilleure mini-série: «Olive Kitteridge»

    - Meilleur film de télévision: «Bessie»

    Les meilleures acteurs de films de mini-séries ou films de télévisions

    - Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision:  Richard Jenkins, «Olive Kitteridge »

    - Meilleure actrice dans une mini-série ou un film de télévision: Frances McDormand, «Olive Kitteridge»

    Les temps forts des Emmy Awards

    Viola Davis, première femme noire sacrée meilleure actrice

    En recevant son prix de la meilleure actrice dans la série dramatique «How to get away with murder», elle devient la première femme noire à décrocher ce prix dans l'histoire de la télévision américaine. Elle a évoqué le plafond de verre qui a longtemps privé les actrices noires de rôles majeurs. «La seule chose qui sépare les femmes de couleur des autres, c'est l'opportunité. Vous ne pouvez pas gagner un Emmy pour des rôles qui n'existent pas», a-t-elle dit, les larmes aux yeux. Elle a remercié les dirigeants de la chaîne ABC, qui diffuse la série, ainsi que la productrice Shonda Rhimes, elle-même noire, pour avoir «redéfini ce que voulait dire être belle, sexy, une femme de décision, être noire». Elle a également rendu hommage à d'autres actrices, notamment Taraji P. Henson (héroïne de la série «Empire»), Kerry Washington (actrice principale de la série «Scandal») et Halle Berry (meilleure actrice aux Oscars en 2002).

     

     

    Enfin la consécration pour Jon Hamm?

    L'acteur Jon Hamm a reçu enfin la consécration dimanche aux Emmy Awards pour son interprétation acclamée du mystérieux et séduisant publicitaire Don Draper dans «Mad Men». Celui qui est devenu un sex-symbole international en prêtant ses traits et sa voix grave à son personnage tourmenté avait déjà été nommé 7 fois pour l'Emmy du meilleur acteur dramatique sans avoir encore rien gagné.  «C'est formidable d'être reconnu comme je l'ai été ce soir», a déclaré l’acteur, avant d’ajouter que «jouer un tel personnage pendant si longtemps est à la fois une bénédiction et une malédiction». Hamm a aussi admis au printemps qu'il luttait avec un problème d'alcoolisme, comme Draper et les autres personnages de «Mad Men», où le whisky coule à flots même au bureau et toute la journée.  «C'est merveilleux d'avoir ce travail de rêve mais il y a un prix à payer, un gros bagage mental et émotionnel», a encore déclaré le comédien. «J'ai mis beaucoup d'efforts dans ce rôle, il m'a coûté de la sueur et des larmes», a poursuivi celui qui a dû attendre 36 ans avant d'accéder à la célébrité. Cet été, un an après la fin du tournage du dernier épisode de «Mad Men», Jon Hamm a annoncé qu'il se séparait de sa compagne de longue date, Jennifer Westfeldt, après 18 ans de vie commune. Espérons que ce prix puisse l’aider à traverser ces épreuves difficiles.

    «Game of Thrones», meilleure série

    L'épopée fantastique a été sacrée meilleure série dramatique dimanche aux Emmy Awards. «Mad Men», peinture acide d'un groupe de publicitaires new-yorkais dans les années soixante, s'est terminé cet été au bout de huit ans après avoir influencé la culture populaire par sa réalisation sophistiquée, son casting en or et sa profondeur psychologique. Déjà primée quatre fois meilleure série dramatique, elle a dû s'incliner devant «Game of Thrones», qui partait avec une longueur d'avance, forte de 24 nominations. Mettant en scène de sanglantes rivalités claniques, «Game of Thrones» a gagné au total 12 prix dont celui du meilleur second rôle masculin dans un rôle dramatique pour Peter Dinklage, interprète du fourbe Tyrion Lannister.

     

    A lire également
    emmy awards actrice Gwendoline Christie tapis rouge
    Robes à tomber sur le tapis rouge de la cérémonie.
    O
    Suppositions sur le sort de ce pauvre Kit Harington dans la saison 6.
    O
    Le personnage d'Arya, incarné par Maisie Williams, dans Game of Thrones
    Les analyses pleuvent pour décrypter une série qui ne parvient plus à captiver.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O