news people

    Accusations visant Kevin Spacey: Netflix annonce la fin d’«House of Cards»

    Rien ne va plus pour l’acteur hollywoodien. Après avoir été accusé d'agression sexuelle sur un garçon mineur, Kevin Spacey a fait son coming out... et la communauté LGBT a vivement critiqué ce mauvais timing. Les Emmy Awards lui retirent sa statuette d’honneur, tandis que la série dont il est le héros aux côtés de Robin Wright, «House of Cards», ne connaîtra pas de septième saison.

    Publié le 
    31 Octobre 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    En quelques jours à peine, la vie de Kevin Spacey a totalement basculé. Suite à l’affaire Weinstein, de nombreuses langues se délient à Hollywood et plusieurs victimes osent témoigner. C’est le cas d’Anthony Rapp. Actuellement à l’affiche du film «Star Trek Discovery», l’acteur accuse la star d’«American Beauty» de harcèlement sexuel. Les faits se sont déroulés en 1986: Kevin Spacey avait 26 ans, Anthony Rapp n’en avait que 14. Il aurait été convié par la star à une fête donnée chez lui, puis se serait trouvé allongé sur un lit tandis que Spacey lui faisait des avances sexuelles.

     

     

    Anthony Rapp a pris la parole sur Twitter:

    J’ai pris la parole grâce au courage de nombreuses femmes, de nombreux hommes qui se sont aussi exprimés, pour effacer les zones d’ombre et changer les choses.

     

     

    Kevin Spacey a également réagi sur le réseau social en publiant un communiqué:

    J’ai beaucoup d’admiration et de respect pour Anthony Rapp. Cette histoire m’horrifie. Honnêtement, je ne me souviens pas de ce moment, c’était il y a plus de 30 ans. Mais si je me suis comporté comme il le décrit, je lui dois des excuses sincères pour ce qui aurait été un comportement d’ivrogne totalement déplacé.

    Un coming out qui dérange

    Dans le même message, Kevin Spacey parle «d’autres aspects de sa vie». Il évoque sa bisexualité et le fait qu’il ait désormais décidé de «vivre une vie d’homme homosexuel». Ce coming out forcé a fortement déplu à la communauté LGBT qui dénonce le fait de mélanger ainsi agression sexuelle et homosexualité. Le critique de cinéma Richard Lawson l’a fait savoir sur Twitter: «Révéler son homosexualité, ce n’est pas la même chose que de révéler que l’on s’est jeté sur un garçon de 14 ans. C’est dégoûtant de confondre les deux».

    SOS Homophobie a également jugé le timing choisi par l’acteur «très mauvais»: «C’est irresponsable de lier ces sujets, car il y a un risque de confusion et d’amalgame entre homosexualité et infraction à la loi, voire pédophilie», a estimé son président sur «LCI».

    Pas de suite pour «House of Cards»

    Le scandale éclabousse également la cérémonie des Emmy Awards. L’Académie décernant chaque année les prestigieux prix a fait savoir qu’elle retirait à Kevin Spacey la statuette d’honneur qu’il aurait dû recevoir en novembre 2017. Netflix a également annoncé la fin de la série «House of Cards» dans laquelle Kevin Spacey tient le rôle principal, celui de Francis Underwood. La firme s’est déclarée «profondément troublée» par l’accusation visant le comédien. La dernière saison sera ainsi diffusée en 2018. Pourtant, «Le Monde» rappelle qu’il n’y a pas forcément de corollaire entre l’arrêt de la série et les révélations d’Anthony Rapp:

    Selon une source proche du dossier citée par AP, la décision d’arrêter la série a été prise il y a quelques mois, mais rendue publique seulement le 30 octobre 2017.

    Alors que l’acteur est en pleine tourmente, son frère, Randall Fowler, a choisi de se confier au «Daily Mail». Il raconte leur enfance malheureuse ponctuée d’agressions et de viols à répétition perpétrés par un père néo-nazi. «Il y avait tellement d’obscurité dans notre maison que c’était intenable, explique-t-il. Kevin a essayé d’éviter ce qu'il se passait en s’enfermant dans une bulle émotionnelle.» Avec beaucoup de détails, il se livre ainsi sur leur passé «absolument misérable» dominé par un père «prédateur sexuel» surnommé «La créature».


    A lire aussi:
    Comment éduquer son fils pour qu'il ne vire pas «sale porc»?
    «Balance ton porc»: sur Twitter, des milliers de femmes témoignent
    Cara Delevingne, Rose McGowan, Léa Seydoux: elles brisent le silence dans l'affaire Weinstein

    A lire également
    Le monde retient son souffle: le surnommé «Baby Sussex» devrait voir le jour à tout moment!
    O
    hilaria baldwin rues new york
    Sur Instagram, la femme d’Alec Baldwin a publié un touchant message.
    O
    Issue de la dynastie Gandhi, elle est l’arme secrète du Congrès pour déloger l’actuel premier ministre indien.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O