shopping

    Pourquoi les coquillages font leur retour?

    Validé par la planète mode l’été dernier, le coquillage est encore en vogue ce printemps. Mais la nouveauté cette saison est qu’il se porte des pieds à la tête. Des palourdes à clipser sur nos cheveux aux cauris brodés sur nos sandales, il y en aura pour tous les goûts.

    Publié le 
    24 Avril 2019
     par 
    Sokhna Cissé

    Changement de saison oblige, les coquillages ont pris les podiums d’assaut lors des derniers défilés. Chez Michael Kors et chez Etro, la porcelaine de mer remplace le classique bijou, en collier ou en boucles d’oreilles. La maison Altuzarra amplifie l’originalité avec ses robes filet, toutes brodées de coquillages. Même combat au rayon accessoire, où le joyau de plage s’incruste sur toutes sortes de supports: des sandales aux sacs, en passant par les parures de tête.

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par ALTUZARRA (@altuzarra) le

    Comment adopter la tendance?

    Puisque l’accessoire de mer évoque déjà les vacances et la plage, le challenge sera de le sortir de son contexte. Les créateurs nous ont déjà simplifié la tâche en revisitant les coquillages avec des pierres semi-précieuses, du plastique, sans oublier les métaux nobles. À la maison, on se fait un look Brigitte Bardot 3.0 avec un bracelet de cheville et des grosses baskets. Un ensemble tailleur-pantalon se déridera avec sac brodé. Vous l’aurez compris, ce printemps on ose les décalages et les mélanges de matières. Et pour l'inspiration, voici notre shopping!

    On est rentrées de la Fashion Week, et on a PLEIN d'idées de tenues à vous donner!

     

    A lire également
    Streetstyle dans la rue.
    Ces baskets au look décrié sont partout et on vous dit comment les aborder.
    O
    Mains avec fleurs et montres
    Tour d’horizon des montres suisses du printemps les plus désirables.
    O
    Femme tailleur-pantalon noir et blanc avec femme en robe à fleurs turquoise rose vert et noir
    Plus qu’un phénomène de mode éphémère, le courant des sixties s’impose et place ses pièces iconiques au rang de valeur sûre.
    O