news mode

    La culture japonaise inspire Elie Saab

    La maison de couture du célèbre styliste libanais a levé le voile sur sa collection Resort 2017, puisant son inspiration dans la culture japonaise et ses contrastes. En résulte un mix de références allant du kimono à la jeunesse kawaii en passant par les emblématiques cerisiers en fleurs.

    Publié le 
    9 Juin 2016
     par 
    Relaxnews

    Outre une forte influence de la culture japonaise, la collection Resort 2017 est portée par une féminité exacerbée, qui se matérialise notamment par des épaules dénudées, une taille marquée, ou encore des jupes semi-fendues. Les nombreux jeux d'asymétrie accentuent ce rendu féminin, sensuel mais pas sexy.

    Une silhouette contrastée

    Pour cette nouvelle collection, Elie Saab jongle entre les différentes facettes de la culture japonaise, et plus précisément encore «entre [les] rituels cérémonieux et [la] pop urbaine».

    Graphique et féminine, la silhouette s'habille de volumes généreux - notamment au niveau des manches - domptés par de larges ceintures tressées, à la manière des obis sur les kimonos, et s'orne d'une multitude de volants cascades, de plissés.

    L'asymétrie est très présente au niveau des épaules et des manches, mais elle s'impose également sur les jupes, accentuant le dynamisme de la silhouette.


    A lire aussi:
    Chanel défile à Cuba pour la première fois
    Premières images de la nouvelle campagne Vuitton avec Léa Seydoux
    Printemps-été 2016: les collab' mode à ne pas manquer


    Comme bon nombre de maisons, Elie Saab propose une touche plus urbaine avec des sweats à capuches et des bombers ornés de fleurs de cuir et de détails perforés.

    La douceur du printemps

    Incontournable au Japon, la fleur de cerisier se mue en motifs sur certains modèles de la collection, que ce soit sur de la dentelle, du tulle, ou utilisés comme des broches. Indissociables de la maison Elie Saab, les broderies ne pouvaient pas échapper à cette source d'inspiration, prenant la forme de fleurs technicolor en 3D sur des robes ou des bombers.

    Assez douce en générale, la palette est agrémentée de quelques couleurs plus vives et dynamiques. Les teintes lavande et porcelaine contrastent ainsi avec des nuances allant du orange mandarine au mimosa en passant par du cerise noire.

     

    A lire également
    Fun, décalées, bling-bling, et régressives, les créations sont caractéristiques de la maison italienne.
    O
    L’excentrique designer et icône de mode américaine vient de sortir son autobiographie.
    O
    La jeune femme met en avant des créations audacieuses déclinées dans une large gamme de tailles.
    O