fashion week

    Best of: les défilés croisière 2017 autour du monde

    Audace, liberté et extravagance: passage en revue des défilés croisière qui ont marqué la fashion sphère avec Chanel, Louis Vuitton, Dior et Gucci.

     

    Publié le 
    23 Juin 2016
     par 
    Kate Schürch

    1. Défilé sous soleil caribéen pour Chanel.

    Après avoir défilé à Singapour et Dubaï, c’est à Cuba, plus précisément à la Havane que Karl Lagerfeld à décidé de poser pied pour présenter la collection croisière 2017 de Chanel. Inspiré par la capitale cubaine, on y retrouve des silhouettes colorées aux imprimés de vielle Cadillac, du kaki et des bérets en clin d’œil au Che ainsi que des ensembles androgynes rappelant les mafieux dans les films tels que «Le parrain» ou «Scarface». Manches volumineuses, transparences, froufrous et tweed colorés habillent la femme Chanel avec grâce et élégance.

     

     

     

    #ChanelCruiseCuba #CocoCuba

    Une photo publiée par CHANEL (@chanelofficial) le

     

     

    2. Emplacement futuriste pour Louis Vuitton

    C’est au musée Niteroi d’art contemporain à Rio que Nicolas Ghesquière, directeur artistique de Louis Vuitton présentait ses nouvelles créations. Ce sont des looks à l’allure sportive et futuriste que l’on retrouve, inspirés par les courses de voiture ainsi que par les J.O. qui se dérouleront dans la ville en août prochain. Les silhouettes déstructurées revisitent un style féminin dynamique, composé de robes et tops à volants, de pantalons de sport ouverts sur les côtés et de vestes façon motard.

     

     

    #LVCruise 2017 by @nicolasghesquiere in #RiodeJaneiro

    Une photo publiée par Louis Vuitton Official (@louisvuitton) le

     

    3. Petit tour en campagne anglaise pour Dior

    La collection Dior a été dévoilée dans un lieu historique mais également familier. Le palais de Blenheim hôte des défilés Dior en 1954 et 1958, a accueilli à nouveau cette année les créations de Lucie Meier et Serge Ruffieux qui assurent la transition depuis le départ de Raf Simons en octobre 2015. La collection s’inspire d’une aristocratie déjantée, pleine de punch et de jeunesse. Voyageant à travers le temps et l’espace, les pièces classiques sont modernisées, les silhouettes plus futuristes osent la superposition et les mélanges d’imprimés, inspirés d’Afrique et ses contrées.

     

     

    4. En haut lieu de royauté pour Gucci

    Londres, Abbaye de Westminster. C’est entre ces murs qu’ont défilés les mannequins Gucci aux silhouettes totalement folles et excentriques, un contraste étonnant pour cet endroit au style froid et gothique. Les créations à l’essence punk et londonienne, s’entremêlent à un style hippy à la Woodstock. Robes fluides et lunettes XXL côtoient jupes en tartan et accessoires cloutés, il en résulte un univers coloré et funky, propre à l’image de Gucci.

     

     


    A lire aussi:
    Paris 2016: Nicolas Ghesquière, l'Instagram du jour
    On veut toutes un top épaule dénudée!
    Street style: le total look blanc en 20 inspirations

    A lire également
    défilé poiret automne hiver 2018 2019
    Fin du marathon des défilés automne-hiver 18-19: retour sur ce qui a marqué à Paris.
    O
    Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 forêt final fashion week
    Le catwalk des mannequins de Karl Lagerfeld? De la mousse et un tapis de feuilles, ce qui a mis en colère les écolos.
    O
    Final défilé Fendi automne-hiver 2018-19.
    A mi-parcours du marathon des défilés automne-hiver 2018-2019, retour sur ce qui a marqué à Milan.
    O
    Voyage
    Aussi douce que le tokay et piquante que le paprika, la «perle du Danube», capitale hongroise, se déguste de jour comme de nuit.
    O
    Voyage
    Cette cité d'Italie du sud vient d'être nommée capitale européenne de la culture, en 2019.
    O
    En Suisse
    On vous dit où aller cueillir le soleil, et écouter le bourdonnement des abeilles, d’ici le début de l’été.
    O