news mariage

    On a testé: suivre une wedding planneuse

    En photos (dans notre galerie ci-dessus) et en récit, découvrez le backstage d’un shooting d’inspiration «mariage Gatsby» réalisé par la wedding planneuse de l'agence «All you need about» au Palace d’Interlaken.

    Publié le 
    23 Juillet 2015
     par 
    Juliane Monnin

    En juin dernier, nous vous parlions de Savina, une responsable de communication qui est devenue wedding planner. Un changement radical de carrière qui lui sourit grandement. Puisque ce mois de juillet, la petite société de la Romande, «All you need about», elle en somme, a réalisé un shooting d’inspiration sur la thématique «Gatsby le Magnifique» pour le Victoria Jungfrau Grand Hôtel & Spa. Afin de «tester» son métier, nous l’avons suivi à Interlaken, au cœur des Alpes, entre les lacs de Thoune et de Brienz.

    Avec passion et sens du détail, Savina a su mixer des influences venues des années 20 et une belle dose de modernité dans ce haut lieu historique (l’hôtel fête cette année ses 150 ans).

    Il y a fallu penser à tout, pour concevoir ce shooting d’inspiration qui imite un vrai mariage. Comprenez une série de photos imaginée pour donner envie à des futurs mariés d’opter pour ses services, une sorte de carte de visite à taille réelle! Mais aussi une belle vitrine qui met en vedette le somptueux hôtel, bastion de l’hôtellerie Suisse de luxe, et connu pour avoir eu un James Bond («Au service secret de Sa Majesté») non loin de ses murs, sur le Piz Gloria au Schilthorn.

    Vis ma vie de wedding planneuse

    Le matin du shooting (qui a duré quasi 24 heures), Savina nous confie qu'elle a peaufiné tous les détails jusqu'à 3 heures du matin... Beaucoup de travail mais aussi beaucoup d'enthousiasme, c'est le lot quotidien lorsqu’on est wedding planneuse. Et ce shooting-là était fictif, alors imaginez, le stress quand il s’agit de planifier un mariage véridique de A à Z! Personnellement, on aurait déjà rendu notre tablier. Savina a dû également faire face au temps, au premier sens du terme (un shooting prend toujours beaucoup d’heures et d’énergie) mais aussi au temps météorologique.

    Car l’orage, le deuxième jour, était bien là. Une fois dans la montagne, la montgolfière commandée pour l’occasion, n’a jamais pu décoller au moment de la «cérémonie» à cause du vent. Et les tenues Gatsby des «invités» (de beaux figurants) mouillés et les chignons tous raplapla. La poisse. La Cantatrice, présente en guest, a tout de même entonné son «Ave Maria», «une première sous la pluie» nous a-t-elle dit. On s’est cru dans un «Tintin» tant les rebondissements se sont amoncelés. Notre organisatrice elle, a gardé le sourire, bricolé des plans B, «il faut sans cesse s’adapter» nous a t-elle chuchoté. Un vrai couteau Suisse cette Savina.

    L’équipe de la wedding planneuse

    Pour réussir sa mission artistique, qui est en quelque sort de l’ordre du storytelling, la jeune femme s’est entourée de différents prestataires pour trouver la déco, les faires part (chez Faire-Part à Part), l’art de la table (sélectionné chez Options à Genève et Zürich) etc. On vous parle des gens que l’on a rencontrés en backstage… Côté photographie, Savina a craqué sur Miss Fioue. La photographe a capté toute l’ambiance (promis dès qu’on a les photos de ce somptueux shooting, on vous les partage) et a su avec Savina, repérer les plus beaux lieux dans l’hôtel et en extérieur. La pièce maîtresse, si on ose dire, la robe de la mariée (on est fan de la robe aux allures vintage et aux accents Charleston), a été crée par la créatrice Neuchâteloise Gueule d’Ange.

    Aux maquillages, c’est l’institut lausannois Bel et Bien qui a embellit la mariée ainsi que la témoin. Quant aux cheveux des femmes le jour J, ils étaient coiffées par DamienAndCo Coiffure Et Beauté, propriétaire du salon de l'hôtel Kempiski à Genève. Enfin, on ne peut que faire des fleurs à la fleuriste de Payerne Clématite Sauvage qui a réalisé les bouquets (voir notre photo) bohème et rétro avec des edelweiss. A tomber!

    Vous l’aurez compris, une bonne wedding planneuse sachant planner, doit se constituer un staff. Et comme chaque mariage est unique et sur mesure, chaque staff l’est aussi. On sait que beaucoup de filles sont tentées par ce job de rêve (mais pas évident du tout!). Mais la vérité, c’est qu’il faut avoir son iPhone quasi greffé sur soi, anticiper chaque petit problème et coordonner 20 personnes pour rendre le jour J des mariées mémorable. Tout cela… toute l’année.

    Vous la sentez la pression?! Alors, ce métier vous inspire-t-il?

    A lire également
    vue d'un hôtel au coucher du soleil en montagne
    Suisse Tourisme a décerné les Oscars de l’hospitalité: le Prix Bienvenu.
    O
    deux mariés posent sur une motos année 1975
    Pour fêter leurs noces d’émeraude, un couple a eu l’idée de recréer à l’identique les photos de son mariage.
    O
    Le 10 juillet, la sœur de Paris Hilton a épousé James Rothschild, héritier de la richissime famille.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O