coiffure & maquillage

    Maquillage de mariage: les 8 bons gestes et les faux-pas à éviter

    Le mariage est proche, vous avez décidé de vous maquiller vous-même, mais vous ne savez plus où donner de la tête.

    Publié le 
    29 Septembre 2014
     par 
    Relaxnews

    1. Respecter sa carnation
    Que vous ayez la peau diaphane, mate ou foncée, ce qui compte avant tout, c’est d’en respecter la carnation. Les plus pâles peuvent aller faire quelques UV si le cœur leur en dit, mais «il faut qu’il y ait une concordance entre le visage, le décolleté et les bras et les mains», explique Claire Blavet, make-up artist chez Chanel.

    2. Ne pas utiliser trop de matière
    Trop de poudre et c’est le faux-pas assuré, d’autant plus que la lumière extérieure (à laquelle vous serez beaucoup exposée le jour J) ne pardonne pas. «La lumière de septembre commence à refroidir. Et plus vous allez partir dans l’hiver, plus la lumière extérieure va être froide. Vous allez passer beaucoup de temps dehors. Si c’est trop, ça va être multiplié par deux.»

    3. Fond de teint et correcteur
    L’erreur souvent commise est de vouloir corriger et unifier son teint avec un seul et même produit. «Un fond de teint est un fond de teint, un correcteur est un correcteur», rappelle la pro. Le bon geste ? «Venir au cas par cas camoufler ce qu’il y a à camoufler et fixer à la poudre transparente.» Question fond de teint, privilégiez une texture fluide, que vous étirez au maximum avec le plat des deux mains. Et concernant la quantité, sachez qu’un petit pois suffit.  Quant au blush, choisissez les rosés ou bois de rose, qui se marient aussi bien avec les teints clairs que hâlés. L’erreur à ne pas commettre ? Un blush orangé sur un teint bronzé, trop ton sur ton.

    4. La matité avant tout
    Le mieux est d’avoir recours à la poudre translucide, qui permet de matifier sans apporter de nouveaux pigments. Pour les peaux normales à sèches, un pinceau large suffira tandis que les peaux grasses pourront avoir recours à la houppette. «L’avantage de travailler cette poudre d’une façon très légère est qu’on matifie tout en gardant un équilibre entre la matité et les zones de brillance telles que les pommettes, une petite aile du nez, une maxillaire inférieure… juste pour pouvoir capter la lumière.» L’astuce de pro ? Pensez à emporter des petits papiers poudrés, faciles à transporter et pratiques pour absorber l'excès de sébum.

    5. Faire place nette
    Lorsque vous avez fini votre teint, prenez quelques instants pour nettoyer votre bouche et vos sourcils à l’aide d'un coton-tige imbibé de savon ou de démaquillant. Le but ? Faire réapparaître ces parties de votre visage qui pourraient être cachées par la poudre, ce qui vous pousserait à ajouter encore de la matière.

    6. Les yeux
    «On évite les fards gras qui peuvent bouger et on choisit des couleurs dans les camaïeux, des teintes que l’on peut trouver au niveau de la peau.» Les bonnes couleurs? Les demi-tons. «Tout ce qui va être un peu nude, des bois de rose, des bois de rose un peu bruns, des bronze, des marrons glacés, des couleurs un peu patinées, des coquille d’œuf pour apporter de la lumière au regard, des rosés très pâles pour apporter de la lumière et de la fraîcheur.» On peut également ourler le ras des cils avec un crayon très bien taillé, pour donner un peu de profondeur au regard sans l'alourdir. Viennent ensuite les cils. Celles qui ont un cil court et qui pointe vers le bas auront recours au recourbe-cils pour bien ouvrir le regard. Question mascara, un produit qui apporte un peu de volume et allonge les cils est l'idéal. Cependant, on oublie les faux-cils, trop risqués pour le grand jour.

    7. Une bouche discrète
    On commence par la définir. «Si vous avez des lèvres mal dessinées, ourlez-en le contour avec un bois de rose, qui va à tout le monde.»
    Pour le remplissage, plusieurs solutions s’offrent à vous. Si votre lèvre est colorée, optez pour un simple baume. Si vous avez au contraire la lèvre un peu pâle, laissez-vous tenter par l’aspect bouche mordue: «Tapotez avec le raisin, puis estompez au doigt pour incruster la texture», conseille Claire Blavet. De leur côté les petites bouches pourront gagner du volume grâce au gloss. Cependant évitez les rouges vifs, qui pourraient filer, donc gâcher votre effet.

    8. Fixer le maquillage
    Enfin, pour être sûr que tout tiendra toute la journée, on oublie les remèdes de grand-mère comme la laque. «Pas de ça sur le visage, imaginez que ça aille dans l’œil, vous faîtes une réaction, surtout pas le jour d’un mariage!» Le mieux? Travailler sa peau en amont, l’hydrater pour n’avoir besoin de mettre qu’une base le jour J, qui vous évitera de voir les corps gras ressortir pendant la journée.

     

    A lire également
    Le grand jour approche et vous n'êtes pas encore décidée: vaut-il mieux opter pour une bouche flamboyante ou des yeux...
    O
    Shutterstock.com/gpointstudio
    Etre belle pour son mariage, c’est quelque chose qui se prépare avec plusieurs semaines d’avance.
    O
    Dans l’océan Pinterest, nous vous avons pêché 15 comptes pour rêver au grand jour.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O