Spiritisme: Médiums romands, qui êtes-vous?

Hyacinta Heinz

En cas de coup dur, les Romands vont chercher une main amie dans le monde des voyants, astrologues et médiums...

©

 

Et vous? Dites-nous ce que vous pensez des médiums et des voyants.

 

En cas de coup dur, les Romands vont chercher une main amie, bien plus souvent qu’ils n’osent le dire, dans le monde des voyants, astrologues et médiums. Parmi celles et ceux à consulter en Suisse romande, trois noms de femmes reviennent souvent.

 

Eté 2006. En milieu de journée, Julia est fracassée par l’horrible nouvelle. Deux amis sont morts dans un accident de voiture, tués sur le coup. Larmes, incompréhension… Voyant son désespoir, aussitôt une amie lui recommande d’aller voir la médium Nicole Coudray, de Vétroz. «Elle te fera du bien. Elle a la quarantaine, elle est douce. Tes chers disparus viendront te dire eux-mêmes comment ils vont, par son intermédiaire.» Julia n’oubliera jamais cette expérience: «C’était trop incroyable! J’ai bel et bien reçu des messages de mes amis tués sur la route. Nicole Coudray me les a décrits, tels qu’ils étaient de leur vivant, avec plein de détails sur leur passé, sur l’accident… Mon amie Isabelle, depuis l’autre côté, m’a répété ce qu’elle me déclarait de son vivant, en recourant exactement aux mêmes mots. J’en pleurais.»

La démarche de Julia, encouragée et renseignée par une amie, est significative d’un engouement aussi puissant que souterrain, comme l’affirme Sandra Gaudin, qui vient de cosigner, avec la doctoresse Christine Rappaz, le Guide des meilleurs astrologues et voyants - Voyage dans les arts divinatoires (Editions Favre, en librairie dès ce mercredi 14). Sandra Gaudin est comédienne, metteuse en scène et… astrologue: «L’intelligentsia regarde toujours de haut le monde ésotérique avec des avis statiques, simplistes et définitifs. Les avis sont binaires: y croire ou ne pas y croire, telle est la question. Et le débat n’avance pas. Le monde ésotérique dérange. Du coup les consultants se cachent.» Ces avis péremptoires lui ont donné envie de sortir de la morale bien-pensante et de s’intéresser de tout près à certains voyants, médiums et astrologues, «aventuriers des temps modernes, qui font preuve de courage, d’ouverture d’esprit, d’adaptation et souvent de générosité». Pour son livre, elle en a testé une centaine en Suisse, en Belgique et en France.

 

 

Nicole, un «canal»

Parmi elles, celle qui a soulagé Julia: Nicole Coudray. Comment la Valaisanne a-t-elle découvert son don? Petite, se souvient-elle, dans son lit, avant de s’endormir, elle jouait à sortir de son corps pour aller toucher le plafond de sa chambre. Et elle sentait tout ce qui se passait autour d’elle. «A mes 13 ans, avec des amis, bêtement, comme on le fait quand on est préado, j’ai participé à une séance d’Ouija. Vous savez, avec un verre qui se déplace sur des lettres pour former des mots… A un moment, le verre a explosé et j’ai senti la présence d’une entité peu recommandable. J’ai pris peur et j’ai bloqué tous mes ressentis.» Après des cours avec Janet Parker, médium britannique qui vient régulièrement en Suisse enseigner la médiumnité, elle s’ouvre de nouveau à sa perception hors norme. «Je me suis remise à voir, ressentir, entendre. Je devais avoir 25 ou 26 ans.» L’au-delà et ses multiples dimensions, Nicole Coudray les peint aussi dans ses tableaux, en devenant «canal»: «Je me laisse guider par là-haut.» Sur ce même principe, elle a créé encore un jeu de cartes… parlant: Les portes des dimensions intérieures (Ed. Indigo-Montangéro). «En choisissant des lames au hasard, chacun découvre des mots qui forment une phrase avec un sens qui lui est destiné.»

 

L’écriture de Birgitta

Photo: Luca Da Campo/Strates

En ce qui la concerne, Birgitta Widding Samuelson a découvert tard qu’elle est un «canal» et peut recevoir des messages d’autres dimensions. «A mes 40 ans, j’ai changé de direction de vie et je me suis lancée dans la voyance après avoir vécu une expérience forte dans le domaine de la radiesthésie. Le recours au pendule faisait vibrer mon corps, tout mon corps, d’une manière hallucinante.» Elle a dès lors compris qu’elle était hypersensible aux énergies, qu’elle les captait physiquement. Aujourd’hui, à 54 ans, cette architecte de formation vit de son don, installée à Clarens (Vaud), dans un lumineux appartement doté d’une vue magnifique sur la lac. Soit elle répond au téléphone (numéro surtaxé), «solution que les gens préfèrent pour la clarification d’une situation dans l’immédiat», soit elle fixe des rendez-vous chez elle. Les personnes faisant appel à ses capacités inhabituelles ne se verront pas mises à la porte au bout de cinquante minutes. «Elles restent autant de temps qu’elles en ont besoin pour trouver les réponses à leurs questions.» C’est sur la base de l’écriture automatique que Birgitta Widding Samuelson pratique. «Mon crayon part tout seul sur la feuille blanche. Ma main se met soudain à écrire des dates ou à dessiner vos centres énergétiques. Ce sont vos chakras. Ils deviennent alors mon support de voyance et me permettent de vous signifier l’évolution que vous avez à comprendre de telle ou telle situation.» Passé, présent, avenir défilent sur la page vierge. Fascinant.

 

15 commentaires

Signaler un abus
Lewhite | le 19 nov. 2013 à 15:20

Un seul problème à mes yeux : comment différencier les "vraies" voyantes des "fausses" voyantes...
google

Signaler un abus
Benwindies | le 06 juin 2013 à 21:48

Bonjour,

Christophe, si vous voyez ce message merci de me faire signe.
J'aimerais discuté plus en détails avec vous.

J'ose croire en une sorte de destin qui fera que nos routes se croiseront, ou pas.

Merci,
Benoit V

Signaler un abus
Poulette | le 28 févr. 2010 à 00:04

Bonsoir Christophe,je souhaite votre aide pour éclaicir la mort de ma fille Géraldine le 4juin 2009 et c'est un vrai film mais je ne sais par ou prendre le début? je me pose beaucoup de questions quand a la façon dont l'enquête se déroule et surtout la justice...merci

Signaler un abus
dany obrist | le 06 nov. 2009 à 09:03

Médium
Je viens d'y aller et ça m'a fait un bien énorme et m'a donné une pêche d'enfer. Il faut juste trouver le ou la bonne.

Signaler un abus
Christophe | le 28 oct. 2009 à 23:23

medames,
je suis médium,depuis l'âge de 18 ans,et à 40 ans,j'aide actuellement la police,sur les disparitions,les homicides,et les pédophiles,mes prédictions sont exacts à 90%.
je me demande si ce dons est positif ou négatif,de voir à travers les gens,si ils sont coupables ou non,et de me demander,si je me trompais juste une fois,mais non.Une souffrance,une joie de pouvoir aider les gens,c'est une question que je me pose chaque jour.
Christophe

Signaler un abus
Benwindies | le 06 juin 2013 à 21:52

Voir commentaire plus haut,

Benoit V

Signaler un abus
tété | le 22 oct. 2009 à 08:31

oui,je crois que parfois il y a des choses bizarres que se passent avec nous,moi je ressentie deja plusiers fois mais ça me fait peur,je ne sait pas comment les interpreter, faut dire que je accconpanhe de gens en fin de vie parfois c' est trés dificil a vivre apres...

Signaler un abus
Josya Bellisa | le 21 oct. 2009 à 07:41

Je viens d'un pays où les petites croyances sont encore valables. Parmi elles, la croyance que les morts ne cessent pas de communiquer avec nous...
Chacun de nous est capable de ressentir, de voir (même dans les rêves), si nous restons ouverts à cette dimension.Après,cela dépend de chaque personne. Si elle veut croire ou pas et surtout si la personne s'ouvre à ce genre de chose ou pas. Personnellement, j'y crois.

Signaler un abus
Anonymous | le 17 oct. 2009 à 20:32

Je comprends les personnes qui sont septiques... simplement je pense que si l'on croit que nous pouvons communiquer avec des personnes décédées qui nous sont chères et que celà nous fait du bien alors tant mieux. Moi j'y crois et j'ai eu plusieurs fois la chance de rencontrer des médiums reconnus. Penser toujours au mal fait venir le mal... alors chacun peut penser ce qu'il veut et lui seul peut savoir ce qui est bon pour lui ou non... alors écoutez votre coeur et vous aurez certaiment les bonnes réponses !

Signaler un abus
anonymous | le 15 oct. 2009 à 13:48

Au risque de choquer ou d’être rabat-joie, je voudrais vous dire que les médiums qui font revenir des morts, en fait ne font pas revenir des morts, mais font intervenir des esprits du monde invisible qui se font passer pour les proches décédés. Souvent les médiums eux-mêmes ne le savent pas et ils croient qu’ils font parler les morts. La question est donc plutôt : Qui sont ces esprits, ces fantômes, etc. Car ce phénomène est bien réel. De par mon expérience, mon vécu et mes lectures, je peux vous dire que ces esprits sont bienveillants et même peuvent guérir, aussi longtemps que vous restez sous leur pouvoir, mais le jour où vous voulez vous libérer d’eux ou les démasquer, ils se montrent franchement malveillants et votre vie peut être en danger. Pour ceux qui souhaitent avoir quelques éclaircissements à ce sujet, je recommande fortement la lecture du livre de Roger Morneau intitulé : “ Au coeur du surnaturel - Témoignage d’un rescapé” paru aux Editions Vie et Santé en 1999.

Signaler un abus
Anonyme | le 13 oct. 2009 à 21:03

Merci pour ce merveilleux reportage!!! Ce sujet est beaucoup trop tabout en suisse! Dommage..
Ayant suivie des cours et consultation avec Gladys je peux vous dire qu'elle est juste incroyable et c'est une personne merveilleuse qui m'a fait comprendre beaucoup de choses sur moi même! A recommander vivement!!!

Signaler un abus
Claude Lindegger | le 12 oct. 2009 à 20:42

Je vous remercie pour votre superbe reportage sur les médium, les prédiction, et les voyants qui peuvent allez plus loin.
Mais je voudrais dire, que je connais très bien, car pour moi depuis mon enfance je peux contacter, les hêtres qui sont passé à l’Orient céleste, et j’ai d’autre chose qui ce manifeste chez moi, comme soigné les brulures et autre, j’ai ce que l’on appel le secret ! bon si ont dis sa comme sa !! je travaillais au CHUV et là j’ai aidé beaucoup de personnes.
Mais ce que je voulais dire c’est que quand ont est comme sa, ont vi vraiment en marge des autres si ont veux bien dire !
Et la vie matériel physique tel que les personnes peuvent se là représenter, se dis de là d’ou l’on viens il n’y à pas de temps, n’y de chose comme ici.
C’est tout d’abord un monde de lumière et d’énergie, d’Amour avec un grand A, et des choses que personnes ne peux imaginé.
C’est vraiment un monde en lui même que nul peux imaginer, le monde de l’invisible pour les êtres physique, ne peux pas être compris, car les êtres qui revienne ici, sont sois des réincarnations comme ont dis ici ! mais la vérité est tout autre, chaque être humain, pourrais se rappeler, mais, il lui est tout simplement effacer, de manière à ne pas perturber sa futur vie, au sains des êtres humains.
Voilà c’est peut-êtres en peux compliquer mais je ne peux pas expliquer autrement tout ceux qui vive cela sont complètement des autres êtres, et des fois c’est même très difficile à vivre, car ont n’ose pas tous dire !!
Claude Lindegger

Signaler un abus
Nazaré Martins | le 12 oct. 2009 à 20:40

J'apprécie le travail qu'elles font mais avec vérité parce que certaines se font passer pour des voyantes alors que ce n'est pas la cas, j'en ai fait l'expérience.

Signaler un abus
Claude pahud | le 11 oct. 2009 à 22:58

une étude anthropologique sur la voyance en Suisse romande:
http://www.antipodes.ch/index.php?option=com_content&task=view&id=88&Ite...

Signaler un abus
matt | le 11 oct. 2009 à 16:51

Pourrait-on proposer à ces gentilles dames de prendre contact avec la fondation Randi (www.randi.org), qui offre un million de dollars pour toute preuve pour toute preuve de capacités paranormales ? Et éventuellement à vos journalistes d'arrêter de leur faire de la pub en attendant que preuve soit faite qu'il ne s'agit pas d'une escroquerie particulièrement perverse, puisque s'appuyant sur la douleur des victimes ? Il ne s'agit pas ici de croire, ou de ne pas croire, mais de prouver, ou de ne pas être capable de prouver, et donc d'expliquer... tout à fait le travail qu'auraient du faire une journaliste et d'une psychiatre, n'est il pas ?

Publier un nouveau commentaire