Ski: dévaler les pentes sans se ruiner

Sophie Reymondin

Les vacances de neige pèsent vite lourd dans le budget. Mais il existe quelques trucs pour skier à moindre frais, en optant pour le stations bon marché et en traquant les cartes de réduction ou les offres combinées.

© iStockphoto.com

En hiver, les joies de la glisse sont synonymes de bol d’air bien mérité, mais peu de familles disposent de suffisamment de moyens pour skier face au Cervin: à Zermatt, deux adultes et deux enfants déboursent 226 Sfr. rien que pour les forfaits journaliers! Quand on ne roule pas sur l’or, il est préférable d’examiner l’offre de stations moins cotées et de traquer toutes les possibilités de réduction.

Les destinations pas chères

Familiale et facile d’accès, la petite station des Paccots propose des tarifs vraiment attractifs (32 Sfr. la journée adulte et 22 Sfr. pour les enfants jusqu’à 16 ans). En plus, on peut opter pour un système de cartes à case: il est ainsi possible d’arrêter de skier dès que la fatigue s’installe, en conservant ses crédits de remontées mécaniques. Idéal pour les débutants et les petits enfants. Loin des stations des Préalpes qui attirent les foules, il vaut la peine de s’intéresser aux domaines skiables du Jura. Si les possibilités qu’ils offrent aux skieurs chevronnés sont limitées, les tarifs défient toute concurrence: 31 Sfr. la journée par adulte et possibilité de payer à l’heure (par exemple 25 Sfr./4 heures) à Sainte-Croix/Les Rasses.

Inconvénient: Souvent, il s’agit de stations de moyenne altitude dont l’enneigement n’est pas toujours garanti.

Les stations «children friendly»

En général, les enfants ne paient pas avant 5 ou 6  ans, mais dans les stations des Alpes vaudoises – soit Château-d’OEx, Les Diablerets, Leysin, Villars, Rougemont, Glacier 3000, col des Mosses et Gryon – les remontées mécaniques sont gratuites jusqu’à 9 ans! D’autres stations préfèrent proposer des tarifs familiaux, par exemple Nendaz, qui dispose par ailleurs du label «Familles bienvenues»: il garantit une prise en charge adaptée des petits (garderie, ludothèque, jardin des neiges, cours de ski dès 3 ans, etc.).Aux Portes-du-Soleil, le «Pass Famille» offre 10% de réduction sur un forfait de 6 jours pour 4 personnes, mais il faut faire la queue aux caisses pour en bénéficier!

Inconvénient: Les conditions sont souvent contraignantes pour bénéficier d’un rabais.

Les cartes de réduction

En investissant 36 Sfr. dans un «Winter Pass», on a ensuite droit à 50% de rabais sur un forfait de ski dans 13 stations, dont Arolla et Loeche-Les-Bains (www.winterpass.ch). Quand on projette de skier dans les Alpes vaudoises, il est possible d’acquérir une carte «Free Pass» moyennant une cotisation de 50 Sfr. (adulte) et 30 Sfr. (enfant). Durant toute la saison, elle donne droit à des tarifs préférentiels sur les cartes journalières, soit 30% de réduction du lundi au vendredi et 15% le samedi et le dimanche. Les 4 Vallées (Thyon, Veysonnaz, Nendaz, La Tzoumaz et Verbier- Mont-Fort) ont un système comparable avec la «Carte Club».

Inconvénient: Souvent, il faut skier en semaine pour bénéficier de ces prestations.

Les formules «All Inclusive»

  • Certains établissements hôteliers proposent des packs comprenant l’hébergement et l’accès aux remontées mécaniques. C’est en général très avantageux, à l’image par exemple de l’offre de Migros (www.vacances-migros.ch).
  • Avec Reka (www.reka.ch), les prix des appartements de vacances sont avantageux. En plus, on bénéficie de réductions sur les abonnements de ski, avec la possibilité pour les parents de se partager un forfait.

 

Publier un nouveau commentaire