voyage

    7 hôtels de montagne pour rêver au-dessus des nuages

    La grisaille, la routine… on oublie. On prend de la hauteur pour aller cocooner en altitude dans ces hôtels faits pour buller… ou plus si affinités. Zens, soyons zens!

    Publié le 
    2 Février 2017
     par 
    Jennifer Segui

    A 40 minutes de Sierre

    Le Chetzeron, à Crans-Montana (VS)

    Le lieu: Reconversion parfaitement réussie pour l’ancienne arrivée du télécabine de Chetzeron. Transformée en hôtel au luxe contemporain, le bâtiment de béton et de pierre accueille désormais seize chambres et suites à la déco épurée et au charme confortable. Dotée de larges ouvertures vitrées, elles offrent, du haut de leur 2112 mètres d’altitude, le plus beau des décors: la chaîne des Alpes et une vue plongeante sur le Valais.

    Ce qu’on aime: Les volumes de ce nid d’aigle détourné de son utilisation première et sa vue... infinie. On se régale également des délicieux menus du restaurant élaborés à base de produits locaux.

    Et aussi: Accès au domaine skiable ski aux pieds, piscine chauffée sur le toit. Du 12 au 17 mars 2017, l’hôtel organise un stage de yoga.

    Hôtel Chetzeron, à Crans-Montana (VS). Chambres dès 350 fr. 

    A 25 minutes de Sion

    Le Maya Boutique Hôtel, à Nax (VS)

    Le lieu: Situé à Nax, que l’on surnomme aussi «le balcon du Valais» pour sa vue panoramique sur la vallée, le Maya a la particularité d’être le premier hôtel d’Europe entièrement construit en paille. Écologique dans ses matériaux, il est alimenté en énergie par des panneaux solaires et chauffé grâce à un four à bois. A l’intérieur, les sept chambres doubles cosy et romantiques ne manquent pas de charme, et sont toutes dédiées à une essence de bois. Elles disposent chacune d’une terrasse avec vue sur les Alpes.

    Ce qu’on aime: Le charme et la simplicité de ce lieu imaginé selon une vraie philosophie de vie. Un état d’esprit que l’on retrouve côté restaurant ou les propriétaires Lisa et Louis proposent des mets élaborés à base de produits du terroir, locaux et de saison. Enfin, un sauna et un bain nordiques tout en bois permettent de se détendre en profitant du paysage.

    Et aussi: De nombreuses activités sont proposées par l’hôtel, notamment de l’équitation sur neige et du ski-jöring. Accès par navette au domaine skiable de Nax Télé Mont-Noble situé à 3km.

    Boutique Hôtel Maya à Nax (VS). Chambre dès 192 fr.

    A 30 minutes de Sierre

    Le Chalet Favre, à Saint-Luc (VS)

    Le lieu: Vous adorez le Bella Tolla? Vous allez sans aucun doute craquer pour le Grand Chalet Favre. Ce grand bâtiment de bois, situé au cœur du village, accueille des hôtes depuis 1933. Réinvesti, revu et corrigé par Anne-Françoise et Claude Buchs-Favre qui avaient déjà redonné vie et lustre au Bella Tola tout proche, il s’est mué en lodge de montagne cosy. Du bois, des meubles d’antan, des éléments de décoration patiemment choisis par la propriétaire des lieux créent ici une ambiance à nulle autre pareille, empreinte de tradition. Dans les chambres, confortables et ensoleillées, comme dans le restaurant où on ne rate surtout pas la délicieuse raclette au fromage de la vallée.

    Ce qu’on aime: Cette ambiance authentique de chalet familial et cette vue imprenable sur les majestueux 4000 mètres alentour.

    Et aussi: Le Grand Chalet Favre, situé à 200 mètres du funiculaire est un point de départ idéal pour de nombreuses balades ou journées de ski. L’hôtel propose d’ailleurs un large panel d’activités comme des randos en raquettes accompagnées ou des concerts (jazz ou classique) pour égayer les soirées.

    Grand Chalet Favre à Saint-Luc (VS). Chambre dès 200 fr. environ, 

    A 1 heure 30 de Genève

    Le Terminal à Flaine, Haute-Savoie (France)


    ©Terminal Neige – Totem / L. Di Orio, C. Arnal & DR

    Le lieu: Les fermes de Marie et le Lodge à Megève, Les Dromonts à Avoriaz ou encore la Bastide de Marie en Lubéron… peu importe l’endroit, les hôtels de la famille Sibuet ont toujours autant de charme. A Flaine, Le Terminal Neige Totem a investi un bâtiment autrefois occupé par une résidence de vacances. Résultat, une autre façon de voir le séjour en montagne. Ici, on oublie les parquets qui craquent et les charpentes en madrier. Le bâtiment de béton brut d’architecture Bauhaus et ses tonalités minérales s’accordent parfaitement avec les meubles de châtaignier et les lainages aux motifs ethniques des 96 chambres de l’hôtel.

    Ce qu’on aime: L’aspect moderne et cosy de ce trois étoiles novateur. On apprécie aussi au retour du ski le spa Pure Altitude qui propose des massages sportifs comme des rituels zen, et le jacuzzi extérieur en acier.

    Et aussi: Conçu comme un espace de vie global, le bâtiment possède également son propre ski shop. Côté table, on laisse à chacun le soin de choisir son menu avec des propositions savoyardes, italiennes et françaises. Cette année, en plus de ses traditionnelles chambres et suites, l’hôtel propose un immense loft de trois chambres idéal pour des vacances entre amis. La famille Sibuet va décliner son concept tout prochainement à Avoriaz et à Chamonix dans le mythique hôtel du Montenvers sur la Mer de Glace.

    Terminal Neige à Flaine (F). Dès 150€ (env. 160 fr.) la chambre et 640€ (env. 685 fr.) le loft pour 6 personnes. 

    A 1 heure 15 de Genève

    Les Servages d’Armelle aux Carroz d’Arâches, Haute-Savoie (France)

    Le lieu: Ce sont deux anciens chalets d’alpage que les propriétaires des Servages ont réhabilité et modernisés pour créer ce chaleureux hôtel  de montagne. Au milieu des pistes des Carroz, relié au domaine de Flaine Grand Massif, place au bois et au granit des Alpes et à un luxe montagnard moderne et cosy. Dans cette maison familiale, de laquelle on part skis aux pieds, dix chambres et suites offrent toutes un confort empreint de tradition. De larges baies vitrées avec vue sur le massif des Aravis, de chaleureuses cheminées invitent au farniente.

    Ce qu’on aime: L’esprit de famille qui règne dans ce lieu et la cuisine traditionnelle chic et raffinée du chef Pascal Fléau.

    Et aussi: Pour les skieurs, la possibilité de rejoindre les pistes dès les lattes chaussées. Les suites prestiges qui bénéficient d’un spa et d’un hammam privatif offrent une escapade bien-être aux hôtes. Au cœur de la station, le centre Aquacime permet de profiter de piscines extérieures et intérieures, d’un fitness et d’espaces détente.

    Les Servages d’Armelle, Les Carroz. Dès 315€ (env. 336 fr.) la chambre.

    A 25 minutes de Sion

    L’hôtel Nendaz 4 Vallées et Spa, à Haute-Nendaz (VS)

    Le lieu: Au cœur de la station de Haute-Nendaz et au pied de la télécabine qui mène au domaine skiable des 4 Vallées, ce vaste bâtiment de bois et de pierre d’ici s’intègre parfaitement dans le paysage. A l’intérieur, place à la détente avec ses 62 chambres et suites où il fait bon cocooner été comme hiver. Chaleureusement décorées, elles jouissent toutes d’une vaste salle de bain où se prélasser que l’on rentre d’une harassante journée de ski ou d’une balade en raquette.

    Ce qu’on aime: Le spa de 2200 m2 et sa piscine dedans dehors que l’on ne quitte plus. L’espace bien-être, sur 2 étages s’articule autour d’un bisse reconstitué qui roucoule tranquillement entre saunas bio, finlandais ou panoramique, hammam ou grotte de sel. Dans cet hôtel qui chouchoute les familles, on pense à tous y compris à ceux qui veulent profiter de leurs instants wellness en silence. Un espace composé de pédiluves et de jeux d’eau, isolé et sécurisé est réservé aux plus petits.

    Et aussi: L’hôtel dispose de deux tables: l’une gastronomique qui sert une cuisine de brasserie chic et un carnotzet pour profiter des délicieuses spécialités de la région.

    Hôtel Nendaz 4 Vallées à Haute-Nendaz (VS). Chambre dès 350 fr. 

    A 2 heures 15 de Sierre

    Le Chedi, à Andermatt (UR)

    Le lieu: C’est l’hôtel du moment, celui dont tout le monde parle, élu Meilleur hôtel suisse de l’année 2017 par GaultMillau. Il faut dire que ceux qui auront les moyens de s’offrir une chambre dans ce cinq étoiles de luxe, et le courage d’entreprendre le périple vers Andermatt (UR) où il se situe, ne seront pas déçus! Une architecture qui mêle influences asiatiques et montagnardes, espaces communs, chambres vastes et super équipées, (notamment d’une cheminée), service au petit soin…

    Ce qu’on aime:  Les volumes et le magnifique spa de l’hôtel sur deux niveaux dans lequel on peut profiter de deux piscines, intérieure et extérieure, de bassins chauds et froids, de sauna et de hammam intimes.

    Et aussi:: Coup de cœur particulier pour les tables de l’hôtel où l’on peut déguster au choix cuisines européennes ou asiatiques avec vue sur les postes de travail et une extraordinaire cave à fromages de plusieurs mètres de haut et toute en transparence. Pour les amateurs de sushis, un restaurant japonais est aussi présent dans l’hôtel.

    The Chedi Andermatt (UR). Dès 500 fr. environ la chambre.


    A lire aussi:
    Plaisirs d’hiver: 15 piscines outdoor en Suisse
    10 plaisirs nordiques qui nous font aimer l’hiver
    18 lieux insolites pour déguster la fondue

     

    A lire également
    9 conseils à mettre dans son sac toute l'année!
    O
    Ces deux pays s'imposent lors de la finale des Oscars du tourisme et de l'hôtellerie.
    O