en suisse

    Vinea: le salon des vins suisses

    Les 4 et 5 septembre 2015, Vinea, le rendez-vous valaisan des amateurs de vins suisses, rassemblera près de 150 producteurs. Œnologue, vigneronne et passionnée, trois femmes partagent leur goût pour la vigne et ses trésors. 

    Publié le 
    13 Août 2015
     par 
    FR

    Isabella Kellenberger

    Vin d’œuvre, Loèche (VS).

    D’abord il y a le nom de la cave, Vin d’œuvre, un clin d’œil à la main-d’œuvre, si importante quand on s’attelle au travail manuel de la vigne. Et le logo qui l’emblématise aussi: les empreintes de deux mains apposées l’une sur l’autre. Celle d’Isabella Kellenberger et de son mari, Stéphane. Main dans la main, ce couple de Bernois a repris il y a deux ans ce domaine situé au cœur de Loèche. «Nous nous sommes rencontrés à Changins, et nous cherchions à nous installer en indépendants.» C’est aujourd’hui chose faite.

    Ce qu’elle aime le plus dans son travail: La variété. Du travail dans les vignes et à la cave, à la conception des étiquettes en passant par les dégustations, Isabella apprécie les multiples facettes que lui offre ce travail qui est aussi un plaisir. Plaisir doublé, car elle le partage avec son mari, en totale indépendance.

    Son vin coup de cœur: Chaque vin a son histoire. Et son petit nom. «Nous avons choisi d’appeler nos vins par leur cépage, en leur donnant également un nom anglais.» Il y a par exemple le «Chasselas – A sigh in the sky» (ndlr: Un soupir dans le ciel). Un Fendant, compagnon traditionnel de l’apéro. «Il est fruité et minéral à la fois, frais et avec une acidité qui tient bien en bouche», commente Isabella.

    Ce vin sera en dégustation à Vinea. Son prix: 14 fr. 50 les 75 cl.

    Vin d’œuvre, I. & S. Kellenberger

    Gintig 4, 3953 Leuk Stadt, tél. 027 473 38 38.

    Cristina Monico

    Œnologue à la Cantina Moncucchetto, Lugano (TI).

    Au départ, Cristina Monico n’était pas intéressée par le vin. Et pourtant aujourd’hui, elle gère en tant qu’œnologue depuis 2009 un domaine viticole familial tessinois de six hectares, en plein cœur de Lugano. «Après ma maturité scientifique, il fallait bien que je choisisse quoi faire ensuite. Mais je n’avais aucune idée. C’est mon père, à la tête d’un domaine agricole, qui m’a orienté.» Sur son parcours, elle a la chance de rencontrer dans un premier stage au Tessin un œnologue qui lui transmet sa passion de la vigne. Depuis, elle ne quitte plus ses vignes en banquette. Et elle apprécie le vin.

    Ce qu’elle aime le plus dans son travail: La variété du métier, qui permet de toucher à tout et qui est différent chaque année, caprices de la nature obligent. Et l’élevage du vin. Celle qu’elle ressent lorsqu’elle est dans ses vignes à réfléchir à l‘orientation qu’elle va donner à celles-ci par rapport au vin qu’elle veut faire. Elle aime aussi voir la réaction des clients à la dégustation, une fois l’élaboration du vin terminée.

    Son vin coup de cœur: Ils sont multiples et de caractère, mais celui qui est le plus attendu à Vinea, forcément, c’est le Merlot. «Le Moncucchetto» est un pur merlot, élevé en barrique pendant deux ans. «Il peut se déguster jeune, mais il gagne en complexité avec l’âge. Il a des notes fruitées, avec des arômes de cacao et de café qui lui viennent du bois. Il a une belle masse tannique.» Un vin élégant et tout en finesse qui accompagne agréablement un joli morceau de bœuf par exemple.

    Ce vin sera en dégustation à Vinea. Son prix: 28 fr. les 75 cl.

    Fattoria Moncucchetto Sagl

    Via Crivelli 27, 6900 Lugano, tél. 091 967 70 60.

    Valérie Crittin-Favre

    Responsable communication de l’Association Clos, Domaines et Châteaux

    Née dans une famille vigneronne en Valais, Valérie Crittin-Favre baigne depuis toujours dans le milieu de la vigne et du vin. C’est donc tout naturellement qu’elle se retrouve aujourd’hui, et ce depuis 2004, à la tête d’une association qui met en avant le fruit du travail de quelque vingt-trois vignerons vaudois, dont une femme, Maude Vogel, du domaine de la Croix Duplex à Grandvaux. Quand Valérie Crittin parle vin, le Chasselas est donc à l’honneur. Un paradoxe largement assumé pour cette Valaisanne. Si elle n’est pas en contact direct avec le travail de la vigne, elle reste une fervente – et passionnée – défenseuse des métiers du vin.

    Ce qu’elle aime le plus dans son travail: «Je suis une passionnée, et c’est une chance de pouvoir rencontrer et mettre en valeur autant de vignerons de talent.» Elle aime aussi faire déguster et découvrir ces nectars. «On trouve toujours le Chasselas qui convient à tel ou tel palais.»

    Son vin coup de cœur: Parmi la palette des septante vins différents représentés par l’Association, Valérie Crittin a un coup de cœur pour le Domaine Château Maison Blanche à Yvorne. «Un vieux Chasselas, de 5 ou 6 ans d’âge, qui s’accorde à merveille à un vieux Gruyère ou un vacherin Mont d’Or.»

    Ce vin sera en dégustation à Vinea. Son prix: 21 fr. les 75 cl.

    Le Salon Vinea pratique

    Quand? Vendredi 4 septembre 2015 de 15 h à 20 h et samedi 5 septembre de 11 h à 19 h.

    Où? Autour de l’Hôtel de Ville, à côté de la gare, à Sierre (VS).

    Quoi? On y trouve… 150 producteurs, des vins des 6 régions viticoles suisses, des spécialités culinaires à déguster, un bar lounge pour l’After VINEA de 19 h à 23 h, avec restauration et bar à vins suisses.

    Prix: 30 fr. l’entrée, par jour.

     

    A lire également
    vin suisse internet site
    Une plateforme en ligne regroupe tous les vignerons suisses pour leur offrir une visibilité unique.
    O
    Du 5 au 7 septembre 2014, les rues de Sierre (VS) s’animeront pour Vinea, le salon des vins suisses.
    O
    A tout juste 32 ans, l’œnologue Tania Munoz est la nouvelle responsable des domaines viticoles de la Ville de Lausanne.
    O