en suisse

    Les sinistres bûchers du château de Chillon

    Dans le domaine de la chasse aux sorcières, la Suisse pourrait se targuer d’être championne du monde.

    Publié le 
    24 Octobre 2011
     par 
    Fabienne Rosset

    Durant près de trois siècles, entre le XVe et le XVIIe siècle, 3500 personnes y ont été exécutées pour sorcellerie. La plupart des victimes – des femmes dans 60 à 70% des cas – sont passées par le feu. Et quelques-unes d’entre elles au château de Chillon, notamment sur l’ordre du bailli Nicolas de Watteville. L’endroit se révèle donc on ne peut plus légitime pour accueillir, jusqu’au 24 juin 2012, l’exposition La chasse aux sorcières dans le Pays de Vaud. L’occasion de plonger dans un pan méconnu de l’histoire locale, quand leurs Excellences de Berne notaient «avec regret et tristesse» «à quel point la négation de Dieu et la soumission au mauvais esprit prend de l’ampleur auprès de nos sujets en pays Romand». Des documents saisissants, et qui font froid dans le dos.

    L’exposition est gratuite, mais l’entrée au château de Chillon reste payante (12 Sfr. adulte, 6 Sfr. enfant).

    A lire également
    Avec le froid qui arrive, on s'organise un week-end dans un hôtel wellness pour profiter de l’instant T.
    O
    On se laisse tenter par un de ces lieux d’exception pour y savourer une coupe de fines bulles pétillantes et/ou déguster une fondue moitié-moitié.
    O
    La nuit du 31 octobre 2018 risque d'être secouée de sursauts!
    O