en suisse

    «Filmar en America Latina» met le cinéma sud-américain à l'honneur

    Une centaine de films sont projetés durant un mois à Genève et dans les salles partenaires ailleurs en Suisse Romande.

    Publié le 
    3 Novembre 2011
     par 
    vfournier

    Treizième édition déjà pour le festival Filmar en America Latina, qui met en valeur la production cinématographique d'Amérique latine. L'événement se déroule essentiellement à Genève avec des projections également à Versoix, Ferney-Voltaire, Lausanne, Bienne, La Chaux-de-Fonds et Berne, soit une centaine de films du 31 octobre au 22 novembre. Cette année, le Mexique est l'invité d'honneur, avec 24 projections et l'exposition du photographe Gabriel Figuerosa au Grütli, à l'Alhambra et à l'Ecole Internationale de Genève. De nombreux acteurs et réalisateurs seront présents, comme Tatiana Huerzo qui présente son documentaire El Lugar mas Pequeno, du 17 au 20 novembre (trailer ici)

    Tout un volet organisé avec le Service pour la Promotion de l'Egalité du canton de Genève ouvre une fenêtre sur la situation des femmes sur le continent latino. La Cicatriz de Paulina, documentaire de Manuel Legarda, réalisateur péruvien résidant à La Chaux-de-Fonds, parle du calvaire vécu par les femmes, victimes de la politique de planification familiale genocidaire du président Fujumori en 1995. Karen Illora en un Bus, du Colombien Rojas Vera, est une fiction qui donne à réfléchir sur le statut de la femme dans une société encore ultra machiste. Paola Markovitch, elle, met en scène les non-dits de la dictature en Argentine dans son premier long-métrage, El Premio, une extrapolation autobiographique de son enfance (trailer ici). Trois soirées spéciales, les 11, 13 et 16 novembre.

    Filmar en America Latina, jusqu'au 22 novembre 2011 à Genève et ailleurs, programme complet ici.

    A lire également
    bar chez calvin eaux vives restaurant brasserie
    D'Estavayer-le-Lac à Genève en passant par Marly, on s'évade et on bouge son corps!
    O
    La neige, le soleil, les sensations fortes… on enfourche nos montures et départ pour une folle descente.
    O
    L’arrivée de l’or blanc est une excellente raison de se remettre au sport! On ressort ces belles raquettes, pour suivre les traces du trappeur.
    O
    En Suisse
    L’arrivée de l’or blanc est une excellente raison de se remettre au sport! On ressort ces belles raquettes, pour suivre les traces du trappeur.
    O
    Voyage
    En Espagne, cette verte région jouit d’un statut d’autonomie particulier. Balade garantie sans corrida ni flamenco.
    O
    News loisirs
    Tous les «Potterheads» vont avoir envie de se ruer sur cette nouvelle adresse fantasmagorique!
    O
    × Je m'abonne abonnements