en suisse

    Cet été, je fais du yoga hors des studios

    En pleine nature, sur l’eau, entouré de chèvres ou de hipsters zurichois… cet été, le yoga se la joue exotique.

    Publié le 
    8 Août 2018
     par 
    Julien Pidoux

    Quand on parle hauts lieux du yoga, on pense plutôt à l’Inde, à Bali ou à la Californie. Toutefois, la Suisse n’est de loin pas en reste, surtout au cœur de l’été. Ainsi, quand le thermomètre affiche plus de 25 degrés, autant dire qu’il est plus agréable de pratiquer dehors, si possible à l’ombre ou en profitant d’une légère brise, plutôt que de s’enfermer dans un studio – vite – surchauffé.

    Pour les débutants, c’est l’occasion de découvrir une discipline sans le côté un peu intimidant d’un «yoga shala» (la salle de pratique), souvent entouré de nombreux autres novices. De plus, de bien des offres outdoor sont gratuites, sur donation ou à des tarifs avantageux.

    Les adeptes confirmés y trouveront aussi leur compte. En effet, l’été, le yoga nous fait une petite crise de folie et c’est l’occasion de découvrir de nouvelles tendances, qui envahiront – peut-être – les studios de yoga d’ici quelques années. Alors roulez votre tapis, remplissez votre gourde et faites votre choix dans notre liste non-exhaustive!

    1. Dites «Béééééh!» à St-Moritz

    Ça y est. Plus besoin d’aller jusqu’à New York pour tester le fameux «goat yoga», ou yoga avec des chèvres. Bon, il faudra tout de même se rendre jusqu’à St-Moritz pour pratiquer au grand air, dans un champ, en compagnie de Sämi, Murmel, Zottel, Gibo et Beni Buess (eh oui, les chèvres ont évidemment des noms d’inspiration grisonne). Sous la houlette de Diana Oser, on ne pratique pas de «chien tête en bas», mais forcément des «chèvres tête en bas».

    Si ces animaux très intelligents sont aussi terriblement curieux, ils sont bien sûr libres de vaquer à leur occupation durant le cours.

    Vous êtes mélomane? Combinez passion du jazz et amour des capridés lors du Festival da Jazz, du 4 au 6 août!

    2. Equilibre précaire au Beau-Rivage Palace, Lausanne

    Vous avez tenté le yoga paddle, mais vous avez passé plus de temps dans l’eau que sur votre planche? Ne désespérez pas et tentez le yoga sur l’eau ou, plus précisément, en piscine. Ici, la planche est plus large et, surtout, attachée à l’avant et à l’arrière, ce qui rend la chose bien plus stable, tout en restant «challenging». Lever une jambe depuis un «chien tête en bas» ou tenter une «planche sur une main» demande un engagement profond de tout le corps… gainage garanti.

    Les plus audacieux pourront tenter de se redresser et de prendre la posture de l’arbre. Le Beau-Rivage Palace de Lausanne, notamment, propose trois fois par semaine (mardi, jeudi et samedi, à 9h) pareille offre, ouverte aux personnes qui ne sont pas clientes de l’hôtel ou membre du spa. Il faudra tout de même débourser 59 francs par participant, mais le calme olympien de la piscine du palace vaut le déplacement.

    #FeminaOpinion: et si on nous laissait porter nos leggings en toute tranquilité?

    3. Entrée au musée, à Berne

    Décidément, il va être difficile de résister à l’appel de Berne cet été. Outre la baignade dans l’Aar, les escalopes viennoises de l’hôtel Schweizerhof et le shopping à l’ombre des arcades du centre-ville, voici le yoga au musée. Le Musée d’histoire de Berne propose en effet chaque mardi midi pour 18 francs tout compris, une entrée au musée, la présentation d’une pièce iconique de l’établissement par une conservatrice ou un conservateur (en une dizaine de minutes) puis une pratique d’une heure, accessible aux débutants comme aux plus avancés, en lien avec la mini-visite guidée.

    Seul hic: le tout est en allemand. Histoire de vous motiver, on vous donne déjà un peu de soutien lexical: la posture du chien tête en bas se dit «nach unten schauender Hund».

    4. Là-haut sur la montagne

    Direction le Valais! A Nendaz, à Ovronnaz ou Trient, le yoga se pratique en altitude. Les plus téméraires opteront pour la formule combinant escalade et yoga sur tout un week-end (mais les débutants dans l’une ou l’autre activité sont les bienvenus), tandis que les autres pourront commencer par un sobre «yoga sous les mélèzes» à Jorasse (1940 mètres d’altitude, le mal des montagnes devrait vous épargner), au-dessus d’Ovronnaz.

    Vous êtes un indécrottable lève-tôt? Alors profitez-en pour aller pratiquer face au soleil levant au sommet du Mont-Fort avec le champion de freeride (et enseignant de yoga certifié) Emilien Badoux dans le rôle du prof bienveillant! La cabine part à 4h30 (oui, du matin) de Siviez…

    5. Se perdre en forêt, au Tessin

    De l’autre côté des Alpes, il y a les palmiers et la polenta, les grottos et… le sentier du yoga. Nouveau «hotspot» suisse de la discipline, le Tessin a en effet beaucoup à offrir aux yogis et yoginis. Dont ce «sentiero dello yoga», à Vairano, pile en face d’Ascona. On démarre à Sass da Grüm, un haut-lieu d’énergie en Suisse, dont les rochers affleurant auraient les mêmes vertus que les pierres de Stonehenge. En 3,27 kilomètres, idéalement en silence, on se promène sous des arbres centenaires, et on s’arrête aux 9 postes disséminés çà et là.

    On y apprend la signification du fameux «ooom» souvent prononcé au début ou en fin de cours, on tente la posture du guerrier ou du triangle, pour finir par s’allonger dans la posture de Savasana. On terminera avec un sirop maison sur la terrasse de l’hôtel Sass da Grüm.

    6. Dans l’eau et au bord de l’eau, à Saint-Sulpice, à Ouchy, à Neuchâtel…

    Parfois, le bonheur est fait de petites choses toutes simples. Et quoi de plus jouissif que de s’étendre sur un paddle, dans la posture de savasana, et de se laisser bercer par les flots? Durant la belle saison, de nombreux profs et studios proposent des cours de yoga sur l’eau. Contrairement à notre proposition numéro 2, la chute est ici quasi inévitable… on pense donc à s’accrocher à sa planche si on pratique seul sur le lac, pour ne pas la voir partir sans nous!

    Cours sur la Riviera vaudoise, à Epesses ou Lutry, à Genève, à Colombier, sur le lac de Neuchâtel.

    On peut aussi s’essayer au yoga au bord de l’eau sans risque de se faire mordiller un orteil par un brochet ou un silure. On optera par exemple pour le combo yoga + brunch à la Jetée de la compagnie, ou on profitera du calme des rives de Saint-Sulpice pour tenter notre première posture du corbeau.

    7. Sur les toits de Zurich

    Le studio Popup Yoga propose durant l’été des cours sur différents toits (on dit «rooftops», c’est plus cosmopolite) et parcs de la ville de Zurich, pour une expérience très urbaine. Certains cours sont en anglais, mais la plupart sont en allemand. Vous voilà prévenus.

    8. Avec une star d’Instagram

     

     

    D’habitude, les «stars» internationales du yoga s’arrêtent à Zurich, plus rarement à Lausanne ou Genève. Etonnement, Kino MacGregor (1,1 million de followers sur Instagram) a jeté son dévolu sur… Bienne. Hyper-enthousiaste (et ultra-flexible), elle sera dans cette ville bilingue du 17 au 19 août pour trois jours de workshops qui promettent d’être intenses.

    Autre célébrité dans le petit monde du yoga, la Californienne Joan Hyman sera de passage à Lausanne le week-end du 24-25-26 août pour trois jours de stages. Vous êtes encore au bord de la mer? Ça tombe bien, elle repassera par là tout début octobre.

    9. Mon parc est plus beau que le tien

    Bien sûr, on n’oublie pas que durant tout l’été, de nombreux espaces verts proposent de manière régulière des cours de yoga, la plupart du temps gratuits ou sur donation. Il y a l’indémodable Yoga dans le parc, à Montbenon à Lausanne, tous les dimanches, mais aussi ponctuellement dans le parc de Milan, grâce à l’association de quartier (repérez la roulotte de la Milanette). De plus, quelques studios proposent certains de leurs cours en plein air quand la météo le permet.

    A Genève aussi, Yoga sur herbe propose de nombreux cours dans le joli cadre du parc La Grange, sur donation, tandis que Yoga Fabrik officie du côté de Neuchâtel.

    10. Tu te crois à l’hôtel?

    Enfin, pas besoin d‘être un touriste pour profiter des cours toujours plus nombreux qui se tiennent dans les hôtels. Même les palaces s’y sont mis (voir aussi point 2). Le très «posh» W de Verbier, le chic Schweizerhof de Berne, le moderne Royal Savoy à Lausanne, offrent tous des retraites ou des cours, ouverts aux débutants comme aux pratiquants avancés.

     

     

    A lire également
    Balades avec des husky ou rencontres avec des St-Bernard: de quoi faire briller les yeux de toute la famille!
    O
    tibits lausanne place de la gare buffet ouverture
    Trois ans après la fermeture du Buffet de la Gare, la chaîne de restaurants végétariens a pris ses quartiers. Visite des lieux.
    O
    Avec le froid qui arrive, on s'organise un week-end dans un hôtel wellness pour profiter de l’instant T.
    O
    News loisirs
    On vous parle de l'entraînement fractionné de haute intensité, et des lieux où le pratiquer.
    O
    Déco
    Le géant suédois de la décoration lance une collection limitée afin d'apaiser nos journées agités.
    O
    lieux slow life suisse romande
    En Suisse
    A Lausanne, Genève et Vevey, ces lieux tendances vous accueillent du matin jusqu’au soir.
    O
    En Suisse
    Balades avec des husky ou rencontres avec des St-Bernard: de quoi faire briller les yeux de toute la famille!
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O