news loisirs

    10 nouvelles séries télévisées made in USA

    Drame, humour, thriller, science-fiction, les nouvelles productions américaines sont hétéroclites, originales, parfois décalées.

    Publié le 
    13 Septembre 2013
     par 
    Muriel Risse

    The Michael J. Fox Show

    Ambiance: Emouvante. Rien qu’en lisant le synopsis, on a déjà les larmes aux yeux.

    En deux mots: Mike Henry, père de famille et ancien animateur télé, est atteint de la maladie de Parkinson. Un nouveau traitement l’aide à mieux gérer son état de santé, il décide donc de revenir à l’antenne. Il devra jongler entre sa maladie, sa vie de famille et sa carrière.

    Au casting: Michael J. Fox en personne (Retour vers le futur), Betsy Brandt (Breaking Bad), Wendell Pierce (Comment tuer son boss?, Ray)

    Pour quel(le) série addict? Les nostalgiques de Marty McFly (Retour vers le Futur) et ceux qui aiment passer du rire aux larmes.

    Le petit plus: Les éléments autobiographiques qui rendent cette sitcom particulièrement prenante.

     

     

    Sleepy Hollow

    Ambiance: Drame, horreur et mystère.

    En deux mots: Version moderne de «La Légende de Sleepy Hollow» de 1820, la série débute avec la «mort» d’Ichabod Crane en 1790. Ce dernier se réveille en 2013, à Sleepy Hollow. Il doit alors partir à la recherche du Cavalier sans tête, celui-là même qui a cherché à le tuer dans le passé. Pour ce faire, il sera aidé par Abbie, une shérif hors du commun.

    Au casting: Tom Mison (One Day), Katia Winter (Dexter, NCIS), Orlando Jones (Ghost Whisperer, Tout le monde déteste Chris)

    Pour quel(le) série addict? Les adeptes des Visiteurs version dark.

    Le petit plus: On a hâte de voir de quelle manière Ichabod s’adaptera au 21e siècle. Quelques pointes d’humour sont-elles à prévoir?

     

     

    Orange is the new black

    Ambiance: Derrière les verrous.

    En deux mots: Piper Chapman, jeune femme sans histoire, doit effectuer un séjour de quinze mois en prison. Dix ans plus tôt, elle avait été mêlée à un trafic de drogue.

    Au casting: Kate Mulgrew (Star Trek), Michael Harney (NYPD Blue, Weeds), Taylor Schilling (The Lucky One, Argo)

    Pour quel(le) série addict? Ceux qui ne se sont jamais remis de l’arrêt de Prison Break.

    Le petit plus: La série a beau être centrée sur Piper, on découvre également des personnages secondaires très attachants qui apportent une pointe d'humour dans cet univers carcéral. Pas si étonnant, lorsque l’on sait que ce sont les créateurs de Weeds qui se cachent derrière cette nouvelle production.

     

     

    Dads

    Ambiance: Humour et format court (22 minutes l’épisode)

    En deux mots: Warner et Eli, deux papas trentenaires, voient leurs vies basculer lorsque leurs pères respectifs décident d’emménager avec eux.

    Au casting: Seth Green (Austin Powers, Scooby-Doo), Giovanni Ribisi (Avatar), Peter Riegert (The Mask)

    Pour quel(le) série addict? Les accros à Modern Family.

    Le petit plus: On a hâte de découvrir comment se débrouillent les deux acteurs principaux, connus respectivement pour leurs rôles de Oz dans Buffy et Angel et de Frank, le frère de Phoebe, dans Friends.

     

     

     

    The Crazy Ones

    Ambiance: Ally Mc Beal version 2013

    En deux mots: L’agence de pub Roberts & Roberts est dirigée par Simon Roberts et sa fille, Sydney. Le père déjanté et la jeune femme calme et posée forment un tandem hors pair pour dégoter de gros clients, à l’instar de McDonald’s.

    Au casting: Sarah Michelle Gellar (Buffy contre les vampires, Ringer), Robin Williams (Madame Doubtfire, Will Hunting), James Wolk (Lone Star, Political Animals)

    Pour quel(le) série addict? Ceux qui sont accros aux ambiances de bureau loufoques.

    Le petit plus: Le grand retour de Robin Williams à la télévision, évidemment! Cela faisait trente ans que l’acteur américain n’était pas apparu sur le petit écran. Le duo Gellar-Williams semble plutôt bien fonctionner, ce qui laisse présager un bon divertissement de qualité.

     

     

    Hostages

    Ambiance: Insoutenable suspens

    En deux mots: Une chirurgienne est appelée pour opérer le président des Etats-Unis. Mais des terroristes prennent en otage la famille de la doctoresse. Si elle veut revoir ses proches, elle devra tuer son célèbre patient.

    Au casting: Toni Collette (Little Miss Sunshine, About a Boy), Dylan McDermott (American Horror Story, La Chute de la Maison Blanche), Tate Donovan (Argo, Damages)

    Pour quel(le) série addict? Ceux qui regrettent les aventures de Jack Bauer dans 24 heures chrono.

    Le petit plus: Le format inédit: chaque épisode raconte une journée. Par chance, le mari et les deux enfants de la chirurgienne ne vont pas rester longtemps enfermés. Mais leur sort ne sera pas pour autant réglé… A en croire la bande-annonce, chaque personnage semble avoir une double personnalité.

     

     

    Masters of Sex

    Ambiance: Vintage et érotique

    En deux mots: Dans les années soixante, William Masters et Virginia Johnson étudient les comportements sexuels de leurs congénères. Ils étaient partenaires de travail, ils sont devenus époux. Mais leur relation reste très alambiquée…

    Au casting: Michael Sheen (The Queen, Twilight), Lizzy Caplan (True Blood, New Girl)

    Pour quel(le) série addict? Les Mad Men addicts

    Le petit plus: La chaîne Showtime, qui produit le programme, est connue pour ses séries «visuellement haut de gamme» comme Dexter et Homeland. De plus, les sujets sont abordés sans aucune gêne et rien (ou presque) n’est caché au spectateur: âmes prudes s’abstenir!

     

     

    Betrayal

    Ambiance: Frissons garantis

    En deux mots: Une photographe, malheureuse dans son mariage, débute une relation torride avec un avocat. Tout se complique lorsque ce dernier prend en charge la défense d’un homme suspecté de meurtre et accusé par le mari de la photographe.

    Au casting: Hannah Ware (Oldboy), Stuart Townsend (Le Témoin du marié, La Ligue des gentlemen extraordinaires), Henry Thomas (Big Sur, Gangs of New York)

    Pour quel(le) série addict? Ceux qui aiment avoir le souffle coupé et les mains moites.

    Le petit plus: On se réjouit de retrouver Henry Thomas, Eliott dans le film E.T. l’extra-terrestre. Plus sérieusement, le scénario semble bien ficelé et rempli de multiples rebondissements.

     

     

     

    Mixology

    Ambiance: Blagues lourdingues et situations cocasses

    En deux mots: 10 célibataires se retrouvent dans un bar, Le Mix. Tous cherchent l’amour, pour un soir ou pour une nuit. La serveuse fofolle va-t-elle réussir à séduire le mystérieux barman? Comment vont se passer les choses entre le fiancé largué et la jeune mère célibataire? L’entrepreneur tombera-t-il amoureux de la bimbo un brin cruche?

    Au casting: Sarah Bolger (Once Upon a Time, Les Tudors), Mercedes Masöhn (The Finder, 666 Park Avenue), Blake Lee (Friends with Benefits, The To Do List)

    Pour quel(le) série addict? Les fans de Top Model version 2013. En huis clos, qui plus est.

    Le petit plus: Franchement, on ne sait pas. La bande-annonce ne donne pas vraiment envie d’en voir plus. La première saison raconte l’histoire d’une seule nuit passée par tous les protagonistes au Mix: ne risque-t-elle pas de s’essouffler?

     

     

    Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D

    Ambiance: Post-Smallville

    En deux mots: L’agent Philip Coulson (censé être mort dans le film Avengers, mais il ressuscite au début de la série) reprend du service au sein du S.H.I.E.L.D. (Strategic Homeland Intervention Enforcement and Logistic Division). Il rassemble une équipe d’agents qui auront pour mission de s’attaquer aux affaires non classées… et aux super-héros.

    Au casting: Brett Dalton (Blue Bloods), Chloe Bennet (Nashville, Intercept), Clark Gregg (Avengers, Thor)

    Pour quel(le) série addict? Les accros à Superman et aux films de science-fiction.

    Le petit plus: On a un peu de la peine à avaler la «non-mort» de Phil Coulson, mais la série semble démarrer sur les chapeaux de roue, enchaînant scènes d’action et suspens. Le producteur, Josh Whedon, n’est autre que l’homme qui se cache derrière la saga Buffy contre les vampires.

     

     

    A lire également
    Sur l’eau, en montagne ou en ville, on profite de la fête nationale pour (re)découvrir notre pays.
    O
    Imaginée par Coralie et Laetitia, deux soeurs romandes fans de voyages, la boutique est infusée d'un doux parfum de vacances.
    O
    Millie Bobby Brown Stranger Things
    La dernière saison de cette série fantastique sera disponible sur la plateforme Netflix en été 2019.
    O