culture

    «Fat shaming»: Rachele Cateyes déculpabilise les rondes

    Rachel Cateyes est une artiste et blogueuse «plus size». Autrement dit, la jeune femme milite pour que les femmes n’aient pas à se justifier de leur poids. Une dessinatrice engagée et douée, qui a retenu toute notre attention.

    Publié le 
    13 Octobre 2015
     par 
    Juliane Monnin

    Femme engagée, activiste «plus size», écrivaine, artiste féministe… Rachel Cateyes cumule les mandats en faveur de la femme et de leur apparence. Dans son livre «How to be a Fat Bitch», sorti en 2014, la blogueuse originaire de Portland, raconte son quotidien et ses 100 kilos, des anecdotes riches en autodérision et n’oublie pas de distiller une bonne dose des conseils à celles qui se sentiraient hors des normes de la société en matière de physique. Inspirant vous dites?

    On aime sur son blog ses illustrations décorées de mantras aux messages «body positive» qui sans surprise, rencontrent un franc succès auprès de sa communauté.

    Elle confiait au site «Bustle», «Je ne suis pas une victime, je ne vis pas misérable dans la pénombre. Oui je suis grosse, obèse même, ça me convient et j’assume complètement.»

    Pourtant, son travail ne fait pas l’humanité de tout le monde. Sur Internet, elle est depuis des années le mouton noir de nombreux «haters» qui n’hésitent pas parfois à l’insulter de manière violente. Cette vague de haine lui a d’ailleurs donné l’idée d’une série de dessins baptisée «Glorifying Obesity». «J’avais envie de prendre toutes ces choses négatives qui sont racontées sur nous, et de les transformer en quelque chose de positif. J’y ai vu une opportunité de redonner de la fierté et du pouvoir à toutes ces personnes en surpoids qui en ont assez de devoir s'excuser d’exister.» Chapeau Rachel!

    Pour plus de croquis, faite un tour sur le blog de Miss Cateyes.

    A lire aussi:
    En surpoids, elle écrit à celui qui l’a insultée

    A lire également
    femme téléphone smartphone rue soleil marinière
    Jill McMahon ne s’est pas laissée faire lorsqu’un célibataire l’a insultée gratuitement.
    O
    Kimberly Henderson chanteuse Instagram portrait fille lunettes soleil
    Kimberly Henderson a posté une photo de son ventre pour lutter contre les diktats de la minceur.
    O
    femme sans maquillage sur fond bleu
    Critiquée à cause de son acné, une jeune femme publie une vidéo d'elle qui fait réfléchir.
    O
    • Beauté
      My Private Boutique

      Burberry The Beat for Women

      Dès 92.90

      42.90 CHF

      -53%
    • Beauté
      My Private Boutique

      Pranarom Huile essentielle BIO Citronnier - 10 ml

      Dès 9.90

      6.90 CHF

      -30%
    • Mode
      My Private Boutique

      Guess Jeggings 'Athletic' pour femme

      Dès 179.00

      89.90 CHF

      -49%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Liebeskind Berlin Sac à bandoulière

      Dès 79.00

      20.- CHF

      -74%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      The Kooples Sandales

      Dès 350.00

      99.- CHF

      -71%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Sahoco Combinaison

      Dès 260.00

      120.- CHF

      -53%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Gant Blouse

      Dès 95.00

      32.- CHF

      -66%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Moschino Love Sandales

      Dès 165.00

      25.- CHF

      -84%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Michael Kors Sac à main "Miranda"

      Dès 680.00

      360.- CHF

      -47%
    Vision
    Poussière, cil, insecte ou grain de sable peuvent venir soudainement venir se loger dans notre oeil...
    Swissquote
    Le marché de l’immobilier suisse constitue une valeur solide.