cuisine

    Épiphanie: qui aura la fève?

    D'où provient cette tradition et quelle est son histoire? On vous dit tout sur ce rituel gourmand qui marque le début du mois de janvier (et qui nous donne furieusement envie de nous remettre à la pâtisserie). Elodie et Guillaume Bichet, propriétaire de trois enseignes, nous livrent leurs secrets pour déguster la galette de la meilleure des façons.

    Publié le 
    6 Janvier 2019
     par 
    Isabelle Bratschi

    «C’est moi le roi!» La personne qui trouve la fève dans la couronne ou la galette est proclamée roi ou reine. La tradition remonte à l’Antiquité. Lors des fêtes des Saturnales, pour célébrer l’allongement des jours et le retour de la lumière, un haricot blanc, parfois une pièce d’or, était dissimilé dans un gâteau rond au miel, fourré de figues et de dattes. Parmi les esclaves, elle désignait celui qui allait devenir le roi d’un jour. Les Romains pensaient ainsi obtenir les faveurs du dieu de l’agriculture susceptible de leur assurer de bonnes récoltes pour l’année à venir.

    Quelques siècles plus tard, les rites païens laissent place à une coutume chrétienne. La tradition du roi du jour demeure, mais elle est retardée de deux semaines. Aujourd’hui, le 6 janvier, il est d’usage de fêter l’Épiphanie, soit l’arrivée des Rois mages dans la crèche de Bethléem.

    Et l’on continue à manger une galette partagée en autant de tranches que d’invités, plus une. Cette dernière, appelée la part du «Bon Dieu», «de la Vierge» ou «du pauvre», devait être réservée au premier misérable qui frapperait à la porte. En 1356, Louis II de Bourbon, considéré comme le modèle du prince idéal, offrait ce morceau à l’enfant le plus nécessiteux de son fief qu’il invitait à sa table et parait de beaux habits. Le temps d’un repas.

    Team Frangipane ou Brioche?

    La galette reste une tradition bien française. Au Nord, on déguste de préférence la galette frangipane, gâteau inspiré du pithiviers, composé de pâte feuilletée, fourré avec une crème à base d’amande. Au Sud, on préfère une brioche en forme de couronne, parfumée à l’essence de fleur d’oranger, saupoudrée de sucre et garnie de fruits confits. Sa forme ovale symbolise le chemin des Rois mages, et les fruits, les pierres précieuses qu’ils apportèrent à l’Enfant Jésus.

    Ces deux douceurs, longtemps oubliées en Suisse, sont revenues dans notre pays en 1952 grâce à l’Association suisse des patrons boulangers-confiseurs et plus particulièrement au chercheur Max Währen. Et depuis, chaque année, ce sont plus d’un million et demi de galettes ou couronnes qui sont consommées en l’espace d’une à deux semaines, pour ceux qui aiment jouer les prolongations.

    3 recettes de galettes des Rois pour fêter l’Épiphanie 

    Et dans chacune d’elles se cache une fève. Depuis l’Antiquité et jusqu’au XIXe siècle, il s’agissait de la graine de la première légumineuse qui pousse au printemps, symbole de fécondité. Elle avait aussi une forme plate plus ou moins ronde, rappelant une pièce d’or. Les premières fèves en porcelaine de Saxe sont apparues en Allemagne en 1874, celles des ateliers de Limoges viendront en 1913. Elles représentaient les personnages de la crèche, comme les célèbres santons de Provence en miniature. Dans les années 1960, les fèves en plastique font leur apparition. Dès lors, toutes les formes et les matériaux sont permis. De Mickey à Mary Poppins, les personnages de Walt Disney seront à l’honneur, ainsi que les superhéros, les disciplines olympiques et autres gadgets. Il reste encore une tradition des fèves en porcelaine qui tend à disparaître mais qui fait le bonheur des fabophiles.

    Une dernière chose: celui qui a la chance de tirer la fève doit offrir le gâteau des rois l’année suivante!

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Novotel Dubai Al Barsha (@novotel_al_barsha) le

     

    Une boisson: le café pur arabica

    Pour Élodie Bichet, la boisson qui s’accorde le mieux avec la galette des rois à la frangipane, c’est un bon café. Mais pas n’importe lequel. «Un café pur arabica, torréfaction italienne. Il offre une belle longueur en bouche. Comme le vin, il est aussi associé aux grands crus.» Il est puissant et intense avec des notes gourmandes de pain grillé et de caramel.

    Chez Guillaume Bichet de Coppet, vous trouverez d’autres boissons qui sauront vous satisfaire avec la couronne des rois. Par exemple, la vingtaine de thés servis en théière. Il y a le thé blanc, le thé vert et jasmin, thé vert et riz soufflé ou l‘oolong ginseng. Et pour ceux qui le désirent, il y a d’excellents jus frais, comme le carotte orange et gingembre.

    VendreDIY: 15 recettes originales pour fêter les Rois

    3 événements pour célébrer l’Épiphanie

    L’histoire veut que les Rois mages se soient arrêtés en Valais, dans le village de Chandolin, pour offrir la galette aux habitants. Nul ne peut le vérifier, mais tout le monde s’accorde pour faire la fête en guise de remerciement. Depuis 1959, chaque 6 janvier, il est d’usage de défiler dans les rues, d’assister au cortège emmené par les Rois mages en traîneau, bien sûr de déguster de délicieuses galettes ou couronnes afin d’élire le roi ou la reine du jour.

    Dans la vieille ville de Fribourg, dans la plaine du Grabensaal, c’est sur le chemin enchanté des Rois mages que l’artiste Hubert Audriaz nous convie. Le parcours se veut ludique, ouvert à tous et se termine dans l’atelier des Anges et des Rois mages, en face de l’école des Neigles.

    À Nyon et alentour, ce ne sont pas les Rois mages qui distribuent les gâteaux, mais les boulangeries. Les gourmands ont rendez-vous aujourd’hui pour obtenir l’une des 1200 parts de gâteaux offertes par les artisans boulangers de La Côte.

    Chandolin (VS), cortège et réjouissances dès 9 h 15.

    Fribourg, Grabensaal, de 16 h à 18 h.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Maude Delacombaz (@vienssuismoi) le

     

    8 recettes pour réaliser soi-même sa galette des rois

    Gourmandises, par Élodie et Guillaume Bichet


    © Corinne Sporrer

    Quand vous poussez la porte du tea-room de Guillaume Bichet à Coppet, le temps s’arrête. Avec un décor à l’ancienne, une grande tapisserie qui représente une immense bibliothèque de livres blancs, des lustres au plafond, des canapés et des fauteuils, on a l’impression d’être invité chez une comtesse pour boire le thé. À Versoix, changement de décor. C’est moderne, jeune, lumineux. À Genève c’est tout nouveau, tout frais. «Nous offrons trois enseignes pour trois ambiances très différentes, précise Élodie Bichet. À Coppet nous avons ouvert la chocolaterie-pâtisserie il y a sept ans et juste à côté le salon de thé, il y a deux ans. Puis, les succursales de Versoix et Genève ont vu le jour, respectivement il y a une année et seulement quelques semaines.»

    Guillaume Bichet est connu et reconnu pour la qualité de ses pâtisseries, ses chocolats grands crus, ses macarons fondants et ses pains maison à la fabrication à l’ancienne.

    «Nous proposons bien évidemment la couronne et la galette des rois frangipane à la crème d’amande, depuis aujourd’hui et encore pendant deux semaines car les gens nous les réclament. À l’intérieur vous trouverez des fèves en porcelaine. Il y aura des pirates, des seaux à champagne et… des cœurs.»

    Guillaume Bichet, Grand-Rue 38, Coppet, Tél. 022 960 11 01. Chemin Jean-Baptiste-Vandelle 8, Versoix, Tél. 022 755 10 05. Rue du Conseil-Général 10, Genève, Tél. 022 808 00 49.

    A lire également
    Voici quelques trucs et astuces pour changer une simple tarte en poisson ou en château fort!
    O
    Le premier repas de la journée est sacré: hors de question de ne pas en profiter!
    O
    Cuisine
    Vegan, sans gluten, en versions miniatures... Quelle galette sera la vôtre cette année?
    O
    Cuisine
    Notre tarte cache la fève qui fera de nous la reine… mais si nous nous transformions plutôt en reine des fourneaux cette année?
    O
    galette rois recettes frangipane
    Cuisine
    Classique ou plus inattendue, version frangipane ou brioche, la galette des rois ravit les gourmands.
    O
    Cuisine
    De la gastronomie magique aux recettes venues de Jérusalem, voici 7 livres coup-de-cœur à mettre sous le sapin.
    O
    Cuisine
    Arnaud Favre, président de l’association des Compagnons du Caquelon, sort un livre riche de 52 recettes originales.
    O
    raisin chasselas vigne grappe
    Cuisine
    A la fois fruité et complexe, le vin accompagne parfaitement poissons du lac, mets au fromage et sushis.
    O
    champagne flûtes mousseux vin fêtes
    Cuisine
    Pour réveillonner, choisissez plutôt les belles bulles de notre terroir. Sélection de champagnes «made in Suisse»!
    O
    En Suisse
    Ce printemps nous réserve de belles surprises, pour sortir en douceur de l'hibernation.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O