Bélier
du 21 mars au 20 avril
1er décan
21 mars - 30 mars
2e décan
31 mars - 9 avril
3e décan
10 avril - 20 avril
Horoscope du jour
Coeur
Une inquiétude ou un malentendu : voilà ce que la conjonction lune-Pluton en Capricorne donne comme aperçu. Ne cédez pas à l'anxiété et n'allez quand même pas jusqu'au soupçon ! (2e décan et début du 3e décan)
Vie active
Vous n'avez pas la cote ou tout le monde vous agace (aujourd'hui). Vous ne serez pas vraiment tolérante et peut-être un peu maniaque. La solution serait peut-être d'être juste un peu plus zen. (2e et 3e décans)

Tout vous sourit cette semaine. Que ce soit en amour ou professionnellement parlant, vous réussirez tout ce que vous entreprendrez. De plus, vous vivrez de vrais moments de bonheur.

1er décan

«Bof!» jusqu’en avril et «hop!» par la suite. Eh oui!, l’austère Saturne en Capricorne n’a pas son pareil pour couper les jambes (ou casser les pieds) de notre Bélier, qui, souvent fatigué, se sentira freiné, empêché, frustré, esseulé. Mais pas question de baisser les bras ou encore de bouder le monde entier: sachez qu’à partir de mai – et jusqu’à mi-octobre – l’insolent Mars en Verseau vous donnera plein d’idées amusantes, et/ou un peu gonflées, pour rebondir malgré les difficultés. En amour, le climat reste souvent morose. Avec ces insatisfactions récurrentes, vous allez nettement préférer être seule que mal accompagnée. N’attendez pas trop de l’autre et le tour sera joué.

2e décan

L’horizon se dégage. Voilà un Bélier moins angoissé. On retrouve ses repères, on se réorganise autrement et on essaie d’être beaucoup moins dépendant des autres et de certaines situations. Cela peut quand même passer par quelques tensions et vous devrez parfois taper du poing sur la table (surtout entre la mi-mars et début mai) pour vous faire respecter et rétablir certaines vérités. Non mais! Côté cœur, vous êtes encore en mode prise de tête, liaison secrète, émotions dévorantes ou passion aliénante. Simplifiez-vous la vie (amoureuse)! 

3e décan

Métamorphose sans forcer la dose. Eh oui, il faut parfois faire preuve d’audace, et d’autres fois, rester à sa place. Changez tout et abordez fièrement ce tournant excitant en mars et en novembre, mais évitez le rentre-dedans, les imprudences et la précipitation, fin avril, courant mai, durant la 2e quinzaine d’août et au début du mois de septembre. Vous l’aurez ce tout nouveau, tout beau, qui vous fait tellement envie, mais vous connaissez maintenant les moments propices. Côté cœur, il faut que ça bouge! Il y a peut-être un nouveau départ à prendre. Mais en attendant, votre stabilité sentimentale n’est pas garantie. Méfiez-vous des remous de janvier, de la première quinzaine de juin, de septembre et de novembre.