soins & bien-être

    5 erreurs à éviter lorsque l’on nettoie notre peau

    Éliminer correctement le maquillage, l’écran solaire, les pollutions extérieures et les toxines est un job qui peut paraître fastidieux, mais ô combien nécessaire à la bonne santé (et à la beauté!) de notre épiderme. Entre nous, qui n’est pas coupable d’avoir zappé au moins une fois, par flemme ultime, le démaquillage du soir ou le nettoyage le matin? Allez, on s’encourage et notre peau nous remerciera!

    Publié le 
    31 Août 2018
     par 
    Laurène Ischi

    On le sait, une belle peau passe avant tout par une routine de nettoyage adaptée: c’est l’étape primordiale pour qu’elle reste en bonne santé (avec l’hydratation, of course!). De plus, n’oublions pas qu’un épiderme sain, c’est aussi la promesse d’une base de maquillage réussie.

    Malheureusement, le consommateur peut se retrouver un peu perdu face à tous les produits de «nettoyage» qui saturent le marché des cosmétiques. Parfois, les marques elles-mêmes ne nous aident pas tellement, car elles emploient des termes erronés pour décrire leurs produits.

    Finalement, il y a encore pas mal d'idées reçues bien tenaces qui entourent le sujet et qu'on aimerait éradiquer.

    Pourquoi est-ce nécessaire de nettoyer sa peau?

    Notre épiderme affronte la pollution tous les jours (et n’est clairement pas fait pour ça). Ces agressions extérieures bouchent les pores, ce qui crée des inflammations, des boutons et grise la carnation. De plus, la peau rejette naturellement ce dont elle n’a pas besoin: toxines, transpiration, sébum, etc. Le nettoyage permet de libérer l’épiderme de toutes ces particules qui l’étouffent. Rappelons aussi qu’une peau mal lavée n’absorbera pas complètement les soins: on aura beau étaler religieusement son sérum hors de prix, si elle n’est pas bien nette, notre routine est vaine.

    Parce qu’on veut toutes une belle peau, voici les 5 erreurs à ne pas commettre en se nettoyant le visage.

    1. Zapper le double nettoyage

    On l’affirme tout de suite: le double nettoyage, c’est la vie (oui, vraiment). Cependant, certains pensent que cette technique originaire de l’Asie est trop agressive pour la peau, puisqu’on la «décape» deux fois de suite. Faux! Le tout est de savoir choisir ses produits.

    Tout d’abord, on ne doit pas confondre démaquillage avec nettoyage, car chacune des étapes sert un but différent. En effet, la peau est «salie» par des éléments hydrosolubles (qui partent à l’eau) et des éléments liposolubles (qui se dissolvent avec du gras).

    Double nettoyage: pourquoi on devrait toutes s’y mettre?

    La première étape du double nettoyage est le «démaquillage»: elle permet d’ôter les particules liposolubles (make-up, mais aussi filtres UV, pollution, etc.) et se fait donc avec un produit «gras». À partir de là, chacune son produit fétiche: si certaines préfèrent l’huile ou les baumes démaquillants, il est aussi possible d’utiliser un lait ou une crème.

    La seconde étape est le «nettoyage»: elle consiste à éliminer les textures hydrosolubles (restes de make-up, encore des pollutions, «déchets» de la peau), avec un produit à base d’eau, donc un gel ou une mousse. Ici, le choix du produit est primordial: on opte pour une formule sans sulfate (un ingrédient très irritant qui fait mousser les textures) et avec une base lavante douce.

    Cette technique de double lavage à l’aide de ses mains est beaucoup plus douce et efficace qu’avec un seul nettoyage au coton imbibé de produit trop agressif.

    2. Penser que ne pas se maquiller nous dispense de la corvée démaquillage

    Celles qui ne se maquillent pas peuvent croire qu’elles sont exemptées de cette étape. En réalité, c’est la faute des termes utilisés pour décrire les produits: démaquillage = visage maquillé. Oui, mais tout le monde est exposé aux pollutions extérieures et à l’excès de sébum. Si l’on omet l’élimination des particules liposoluble, la peau ne sera qu’à moitié propre, tout simplement.

    Le soin façon mille-feuille

    3. Oublier de se nettoyer la peau le matin

    Une idée reçue persiste encore aujourd’hui dans le monde de la beauté: la peau se répare pendant la nuit, reforme son film protecteur, donc la laver le matin, c’est détruire cette barrière bénéfique. Or, on oublie parfois que si l’épiderme se régénère, il rejette aussi ce dont il n’a pas besoin. Ces déchets doivent être éliminés avant d’appliquer notre routine de soins, sinon, celle-ci ne sera que partiellement efficace.

    Le double nettoyage n’est pas recommandé le matin: on se contente d’utiliser son gel pour laver tout en douceur, sans détruire son film hydro-lipidique protecteur.

    On l’avoue, il y a deux écoles dans la communauté des spécialistes en cosmétiques sur ce thème-là. Mais nous, après test (et avec notre peau sèche, sensible, tout ça) on est 100% convaincue!

    Une lotion préparatrice c’est quoi?

    4. Ne pas rincer son démaquillant

    Il est inutile de garder son démaquillant ou son nettoyant sur la peau, et ce, même si l’on utilise une huile végétale qui est censée apporter mille bienfaits à l’épiderme. En effet, les toxines ne seront simplement pas éliminées.

    De même pour les solutions micellaires ou les lingettes démaquillantes: composées de tensioactifs (comme dans les savons pour le corps par exemple, des composés irritants et asséchants!), il est préférable de les rincer sous peine de déshydrater l’épiderme à long terme.

    Beauté: ces cosmétiques qui filtrent la pollution et protègent notre peau

    5. Choisir des produits non adaptés

    Comme mentionné précédemment, ce choix définira entièrement un bon ou un mauvais nettoyage de la peau.

    Il existe des produits du type serviette «miracle», vantés sur les réseaux sociaux, qui permettent d’éliminer le make-up simplement avec de l’eau. Même si les résultats paraissent impressionnants, on ne se laisse pas happer par le marketing: l’épiderme ne sera jamais tout à fait propre.

    Grenade, goji and co: les superfoods s’invitent dans votre crème

    Nos conseils

    Vous l’avez compris, on prône l’utilisation du «bon» produit. Si l’on n’a pas développé la compétence suprême, à savoir le pouvoir de déchiffrer les listes des ingrédients au dos des packagings, l’on peut se faire conseiller par son dermatologue ou lire les revues des produits sur internet (parfois très bien faites!). On conseille tout de même de se tourner vers les produits les plus naturels possible ou vers des compositions «intelligentes», qui n’ont pas d’ingrédients agressifs.

    On ne perd jamais de vue que rien n’est trop bien pour notre joli minois!

    A lire également
    Drogue douce aux mille vertus, le chanvre est désormais un ingrédient de choix pour l’industrie cosmétique.
    O
    Parce que les agressions de l’environnement font souffrir et vieillir notre peau, on adopte une routine spéciale citadine.
    O
    femme allongée yeux fermés
    Les super aliments font désormais partie de notre quotidien. Ils font du bien à l'intérieur, comme à l'extérieur.
    O
    Soins & Bien-être
    Tous nos conseils pour profiter des journées chaudes sans la moindre angoisse olfactive!
    O
    Soins & Bien-être
    «QUE CALOR!» L'équipe Femina partage ses meilleurs astuces quand le soleil est au zénith et que le corps réclame de la fraîcheur.
    O
    Soins & Bien-être
    Peaux sèches, grasses ou mixtes... impensable de faire l’impasse sur l’hydratation! Tour d'horizon de nos produits favoris, testés et approuvés.
    O
    jeune femme qui bronze à lombre
    Soins & Bien-être
    SPF maximal et composition épurée, les crèmes solaires sont toujours plus sûres. Et indispensables.
    O
    jeune femme mince marchant sur un ponton
    Soins & Bien-être
    Les soins anti-capitons nous ont lassées, à force de ne pas tenir leurs promesses. Mais le sujet reste une préoccupation.
    O
    News loisirs
    Un stylo dans une main, une règle dans l'autre, on s'inspire de ces modèles pour organiser l'agenda que tout le monde va nous envier.
    O
    Cuisine
    En septembre 2018, ce grand classique se décline en mode végétarien!
    O
    perast île église notre dame du rocher
    Voyage
    Moins connu que sa voisine croate, le Monténégro dévoile ses charmes préservés dans ce «fjord» entre mer et montagne.
    O