maquillage

    Make-up: toutes les nouveautés de l'hiver qu'on veut absolument tester

    Des textures invisibles mais bluffantes, des gestes simplifiés, des formules-soins, le maquillage n’a pas fini de nous surprendre. Démonstration avec Shiseido.

    Publié le 
    14 Novembre 2018
     par 
    Valérie Fournier

    Peut-on réinventer le mascara encore et encore? Une interrogation qui est pourtant un impératif pour les marques, puisqu’il s’agit, à coup de nouveautés plus ou moins révolutionnaires, de gagner des parts de marché dans un climat ultraconcurrentiel.

    Du coup, lorsqu’une entreprise centenaire comme Shiseido retire toutes ses références des rayons pour revoir complètement son assortiment en parlant de «big bang du make-up», on a forcément envie de voir ça de plus près.

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Gregoris Pyrpylis (@gregoris__) le

    «C’est vraiment audacieux d’arriver avec une classification par textures plutôt que par catégories tout en créant des produits playful et détournables à l’envi. Pour moi, en tant que maquilleur, c’est du jamais vu!»

    s’exclame Gregoris Pyrpylis, make-up artist international et ambassadeur de la marque pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (lire ses conseils ci-dessous). En effet, fondée en 1872, Shiseido a renversé la façon de présenter ses produits, non plus par segments, lèvres, yeux, mais par rendus, en 4 axes: les poudres, les encres, les gels et des rosées (dews, en anglais). L’idée: s’amuser avec ces textures autant que surprendre par leur fini high tech. Et c’est réussi!

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par SHISEIDO (@shiseido) le

     

    Conseil beauté: 4 tendances maquillage à adopter cet automne

    Ailleurs, les cerveaux carburent aussi  pour innover, encore et toujours. Parmi les objectifs: simplifier la vie des femmes. Le mascara, par exemple – indispensable à nombre d’entre nous –, doit donner du volume sans faire de paquets ni nécessiter de multiples passages.

    A nous les pigments plus noirs que noirs, les formules fortifiantes qui ne dessèchent pas et les brosses ultratechniques (dont la dernière née, chez L’Oréal, se coude pour mieux atteindre les cils sur les côtés).

    Sur la bouche aussi, les textures n’ont jamais été aussi fines, tout en assurant une coloration intense et longue durée. Le but: donner l’impression de ne rien porter sur la peau tout en étant sublimée.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par CHANEL BEAUTY (@chanel.beauty) le

     

    C’est le cas avec des formules comme le kajal pour lèvres de Lancôme (collection Proenza Schouler) ou le rouge VisionAiry de Shiseido qui glisse sur la peau pour littéralement fusionner avec elle. Quant au Rouge Allure Liquid Powder de Chanel, une formule au fini poudré, c’est l’impossible rendu possible!

    Les astuces de Gregoris Pyrpylis, make-up artist international


    © Vincent Flouret

    Quelles sont les tendances actuelles?
    Il y en a plusieurs: celle de la mode, celle de la rue et celle des réseaux sociaux. Instagram offre un vaste panel, dont on a tendance à retenir l’aspect contouré et over-prepared des influenceuses. Ce n’est pas une généralité. A cela s’ajoute une dimension culturelle. Il y a le courant glamour, très américain, britannique ou oriental, avec des maquillages chargés qui sont parfois de vraies performances artistiques! Il y a aussi l’école effortless, plus française ou même suisse, avec un teint no-matière et un focus couleur  sur les yeux ou sur la bouche.

    Quel conseil donner aux femmes  qui avancent en âge?
    Je pense qu’après 50 ans, on est plus  libre que jamais! On peut donc s’assumer et s’amuser. Regardez Vivienne Westwood ou Grace Coddington! Mon seul conseil est d’être vigilant avec les textures.  Certaines ne sont pas très rides-friendly, comme les paillettes ou tout ce qui est irisé. Elles ont tendance à creuser.

    Shiseido est une marque japonaise mais internationale, le maquillage peut-il être universel?
    Oui, le maquillage est universel, transgénérationnel et peut convenir à tous. Par ailleurs, les femmes sont désormais bien plus instruites et avisées en matière de make-up. Nos formules ont été conçues afin de pouvoir jouer sur l’intensité des pigments, le détournement des produits et le style. Chacune peut donc y trouver son compte, de la plus discrète à la plus audacieuse, de l’experte à la débutante.

    A lire également
    peau glossy glow isabelle de vrier buttery skin yoga skin glass skin
    Après le «Yoga Skin», la nouvelle tendance beauté est d’afficher un épiderme brillant, à l’aspect beurré (sans les calories qui vont avec).
    O
    shopping rouges à lèvres et gloss roses
    Adeptes de la brillance extrême ou du fini mat tenace, vous allez toutes succomber à notre sélection!
    O
    Pas question de se la jouer «nude». En matière de maquillage, plus il y en a, mieux c’est!
    O
    Maquillage
    Que valent réellement les mascaras disponibles sur le marché? La rédaction de Femina a passé 12 nouveautés sur le banc...
    O
    Maquillage
    Mode d'emploi et sélection shopping pour être la plus belle (et la plus tendance) ce printemps ❀
    O
    Maquillage
    Sur les podiums de l'automne-hiver 2018, l'eyeliner était roi. Voici quelques façons de l'adopter en cette fin d'été.
    O
    FeminaEnBalade Delémont Nina Simon étudiante travail social dät concept store
    En Suisse
    La capitale du Jura regorge de petites pépites à découvrir… et à savourer.
    O
    News loisirs
    Un peu de shopping, pour échapper à la pluie qui menace notre fin de semaine!
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O