coiffure

    Quand innovation décoiffante rime avec valorisation de soi

    Pour sa seconde édition, l’événement beauté orchestré par Femina et Dyson a accueilli vingt-cinq lectrices au Bal des Créateurs à Genève, un espace pluriel dédié à l’esthétique et à la tendance.

    Publié le 
    2 Décembre 2018
     par 
    Laurène Ischi

    Les baies vitrées du Bal des Créateurs laissent entrevoir une lumière douce et réconfortante en ce lundi 19 novembre légèrement enneigé. On plonge dans ce lieu ouvert à l’ambiance chaleureuse comme on entre chez soi, tant on s’y sent bien. Christophe Durand, icône du hair design, nous reçoit avec décontraction dans son salon polyvalent. Il y propose une multitude de services liés à la beauté, mais aussi un espace de vente, de galerie et un bar de jour.

    Les stations de coiffure se succèdent dans les deux pièces aménagées à l’attention de nos vingt lectrices, gagnantes du concours. Elles nous rejoignent, le temps d’une soirée encadrée par des professionnels de l’esthétique, afin de découvrir la marque Dyson et ses appareils révolutionnaires dédiés aux cheveux. Juste arrivée, Natalia confie: «Je suis passée de nombreuses fois devant sans jamais pousser la porte, mais j’ai toujours eu envie de tester ce salon.» Après un verre de cocktail vitaminé partagé en guise de bienvenue, les beauty teams distinguent déjà les attentes et les préoccupations de chacune en matière de look.

    L’innovation au service de la performance

    En synergie avec Le Bal des Créateur, Dyson place au cœur de ses inventions la performance et l’innovation, afin d’améliorer les outils de la vie quotidienne. «Les coiffeurs savent qu’une chaleur trop forte abîme non seulement les fibres capillaires, mais altère la coloration et la brillance de la chevelure.», explique Christophe Durand. Certaines lectrices acquiescent: elles déplorent aussi la surchauffe de leur propre appareil, ainsi que son poids déséquilibrant. Plus léger, plus ergonomique et plus sain, le sèche-cheveux Supersonic de Dyson ne dépasse jamais les 150 degrés. «Ces outils m’ont bluffés» poursuit le directeur du Bal des Créateurs. «Souvent, nos clientes regrettent de ne pas pouvoir reproduire seules un brushing effectué au salon. Avec le multistyler Airwrap, par exemple, tout le monde peut y arriver, c’est très facile.»

    Workshops personnalisés

    Après quelques explications scientifiques et une partie éducative organisée par Dyson, nos invitées passent aux ateliers pratiques. Des murmures enthousiastes retentissent et pour cause: chacune passe entre les mains expertes des professionnels. Diagnostic personnalisé, conseils sur la coupe et sur la couleur, ils répondent à toutes les questions. En outre, deux make-up artists de la maison Dior sont disponibles pour parfaire une mise en beauté digne d’une star. «Je n’avais jamais osé le noir sur mes yeux, de peur de durcir mon regard», révèle Paula, «mais en fait cette couleur me plaît, il suffit d’avoir les bons pinceaux et de s’entraîner un peu.»

    On retrouve plus loin Christelle, en train de sécher sa crinière bouclée à l’aide de l’embout diffuseur du Supersonic. «J’adore le résultat!», réagit-t-elle, complimentée par d’autres participantes. «Moi qui les lisse tous les jours, j’apprends à accepter ma vraie nature de cheveux.» A ses côtés, sa sœur admire en riant le volume apporté à son carré raide: «Je n’ai pas l’habitude d’autant de mouvements.»

    Prendre le temps de s’apprécier

    Coiffées et maquillées, les invitées s’observent en souriant et écoutent avec intérêt les astuces de pros dévoilées à leur voisine inconnue. Lorsqu’approche la fin de la soirée, nos lectrices se réunissent autour d’un délicieux buffet libanais pour débriefer: «On ressort valorisée d’un tel événement, je trouve que c’est important.» remercie l’une d’elle. Toutes parlent avec engouement du sèche-cheveux et du Airwrap Dyson: «Je m’imagine très bien réaliser un brushing tous les matins, c’est si rapide!», s’exclame une participante. «Les coiffeurs nous ont d’abord guidées, puis nous ont laissé travailler seules: c’est ainsi qu’on apprend les bons gestes.» Les gagnantes du concours nous quittent en emportant quelques petits cadeaux, dont une lettre rédigée à la main de la part des représentantes de Dyson: une jolie attention pour une soirée inoubliable.

    A lire également
    Femina et Dyson ont accueilli au Royal Savoy Hotel une trentaine de lectrices pour des ateliers cheveux.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O